Une nouvelle traduction de La Montagne magique de Thomas Mann

Victor De Sepausy - 08.12.2016

Edition - Société - montagne - magique - traduction


Publiée en 1924 par l’écrivain allemand Thomas Mann La Montagne magique (Der Zauberberg) s’offre en français dans une nouvelle traduction (Fayard, 784 pages, 37 €). Il aura fallu au total cinq ans de travail à Claire de Oliveira pour redonner à ce titre toute sa vigueur un peu plus de 90 ans après sa première publication. La première traduction avait été réalisée par Maurice Betz en 1931 : elle avait nécessité déjà un an de labeur.

 

 

Ce livre qui constitue encore aujourd’hui l’œuvre la plus célèbre du romancier allemand raconte l’histoire d’un ingénieur dénommé Hans Castorp qui se rend à Davos-Platz en Suisse. Il compte dans ce lieu passer trois semaines aux côtés de son cousin qui est traité là-haut dans un sanatorium. Mais, finalement pris par l’ambiance particulière qui règne dans cette petite société, les quelques semaines se transforment en sept années.

 

A l’occasion de la sortie de cette nouvelle traduction de La Montagne magique, TV5MONDE est allée à la rencontre de Claire de Oliveira qui avoue avoir « seulement utilisé le texte original pour ne pas subir d'influences négatives. Il va de soi qu'après avoir terminé une traduction, on peut aussi regarder ce qu'a fait le prédécesseur pour voir quelles sont les caractéristiques de la traduction. Quand on m'a confié ce travail on m'a dit : "Ne faites surtout pas comme Maurice Beitz en 1931 ! (rires) Il fallait que j'en prenne connaissance mais je l'ai fait après ma traduction. » La suite de l’entretien est à découvrir sur le site de TV5MONDE.