Devenir libraire le temps de ses vacances grâce à Airbnb

Julie Torterolo - 25.08.2015

Edition - International - Airbnb - librarie - écosse


Grâce à la plateforme Airbnb, de plus en plus d’internautes proposent leur maison ou appartement le temps des vacances pour un moindre prix. Mais quand le logement n’est autre qu’une librairie située au coeur de l'Écosse, l’offre a de quoi interpeller. 

 

The Open Book, illustration tirée de l'annonce sur Airbnb

 

 

Une petite librairie écossaise s’est lancée dans l’aventure d'Airbnb. « Vivez votre rêve d’avoir votre propre libraire au bord de mer, en Écosse... pour une semaine ou deux », expliquent les premières lignes de l’offre.

 

Située au cœur de Wigtown, petite ville du sud-ouest de l’Écosse, The Open Book (Le livre ouvert) ne dispose pas que d’un espace de vente, comme beaucoup de librairies classiques. Un petit appartement vient en effet surplomber le tout. 

 

Tout est alors prévu pour les vacanciers : des commodités classiques jusqu'aux vélos. « Un ordinateur portable, le WIFI sont fournis ainsi que des vélos pour ceux qui aiment explorer la campagne bucolique sur deux roues », ajoute l’annonce. 

 

À ne pas s’y méprendre. Le but n’est pas simplement de profiter de l’appartement, mais réellement de se convertir en libraire le temps de ses vacances. Très loin d’être abandonnés, les nouveaux venus pourront compter sur l'aide d'un petit comité. « The Open Book dispose d’une équipe de bénévoles qui veulent rendre votre séjour le plus agréable possible. Quelqu’un sera là pour vous répondre, vous saluer et un libraire vous guidera. Sinon, le reste est à vous », explique The Open Book sur la plateforme. 

 

Se convertir en vacancier libraire, certes, mais il ne s'agit pas non plus de se tourner les pouces. Toutes les tâches à effectuer telles que l’accueil des clients, la vente, le stockage des livres ou encore la fermeture et l’ouverture du magasin sont énumérées dans l’annonce.

 

Malheureusement, les aventures loufoques sont rarement gratuites. Il faudra ainsi verser la somme de 150 £ la semaine. « Les frais pour votre séjour sont bas parce que nous n'avons pas de but lucratif. Elle couvre les frais de fonctionnement, mais c’est tout », précise l’annonce. 

 

Et la petite touche originale : la librairie encourage fortement ses futurs résidents à partager leur aventure. Un blog est mis à disposition dès l’arrivée des vacanciers libraires. 

 

Famille nombreuse s'abstenir, un maximum de deux personnes est imposé. (via Adweek)