Une opération de police chez Actes Sud, “logique” selon Françoise Nyssen

Antoine Oury - 29.08.2018

Edition - Justice - Actes Sud police - Actes Sud travaux - Françoise Nyssen Actes Sud


L'enquête autour des travaux d'agrandissement effectués par la maison d'édition Actes Sud entre 1997 et le début des années 2010 se poursuit, après les révélations du Canard enchaîné : une opération de police s'est déroulée ce mercredi matin dans les locaux parisiens de la maison d'édition. Françoise Nyssen, en déplacement à Copenhague, a qualifié l'événement de « logique ».


Françoise Nyssen, ministre de la Culture
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

« Des enquêteurs sont arrivés chez Actes Sud pour y faire des constatations, munis d'appareils photo et d'instruments de mesure », indique BFM-TV, confirmant une information du Canard enchaîné. Après les révélations de l'hebdomadaire sur des travaux qui auraient été réalisés dans conditions irrégulières, une enquête a été ouverte par le Parquet de Paris, tandis qu'une association de défense du patrimoine portait plainte contre Françoise Nyssen.

 

« Aucune entreprise n’est au-dessus des lois », avait d'abord commenté la ministre auprès de l’AFP, en jurant que « la mise en conformité par Actes Sud est une évidence ». « Pour ma part, je me tiendrai évidemment à la disposition du parquet si je peux être d’un quelconque concours pour le bon déroulement de l’enquête », avait-elle ajouté.

 

Quelques jours plus tard, l'avocat de la société Actes Sud, Me Franck Benalloul, avait mis en place la défense de la société : les agrandissements évoqués par le Canard ont été effectués par le biais « [de] structures en bois entièrement réversibles, sans aucune emprise sur la structure de l’immeuble ». Et leur position a pu conduire la société Actes Sud à « estimer qu’elle n’avait pas à réaliser et à formuler des demandes d’autorisation, mais de toute bonne foi. D’autant plus que, encore une fois, il s’agissait d’extension d’installations préexistantes. »

 

Les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne ont été chargés de l'enquête, et procèdent donc aux vérifications sur les lieux.

 

Des mezzanines sèment la zizanie
au siège parisien d'Actes Sud


« Je suis ici au travail. Je ne sais pas ce qu'il se passe à Paris. Mais c'est assez logique », a indiqué la ministre de la Culture à l'AFP, depuis Copenhague où elle accompagne le président Macron dans son déplacement.

 

Particulièrement critiquée pour la politique de son ministère en matière de patrimoine, Françoise Nyssen se retrouve fragilisée par cette affaire et la direction qu'elle pourrait prendre. Après le départ de Nicolas Hulot, dont la présence au gouvernement l'avait encouragé à accepter le poste de ministre de la Culture, l'avenir de la résidente de la rue de Valois est plus que jamais incertain...




Commentaires

hélas les mezzanines sont un processus d'agrandissement certes théoriquement réversibles mais qui en fait permet que la patente reste celle de base alors que la surface non déclarée a nettement augmenté. D'où irrégularité fiscale importante puisque la surface a presque doublée...on paie le x initial et le Xé2 passe à la trappe. Je suis sure que Mme Nissen qui connait les lois de l'architecture intérieure ne peut l'ignorer, mais en même temps est-elle totalement responsable de ce qui se passe dans son magasin? Boutiquière en quête de toujours plus? Je ne veux pas le croire car sa maison d'édition est si fine, intelligente, riche en innovations et découverte. Pourtant les faits parlent d'eux mêmes dans un lieu classé par les bâtiments historiques inscrits au patrimoine, direction dont elle est responsable. Devrait-elle par dignité démissionner? Au moins cela pourrait dorer ( voir redorer) sa personne mise à mal.Dure décision quand on est au pouvoir..redevenir Mme tout le monde
Il y a des jours où les français paraissent n'avoir pas d'autres choses à faire ou d'autre plaisir que de se perdre dans des broutilles!Le départ de Hulot à la suite du scandale Benalla était un vrai problème, mais les aménagements d'Actes Sud?...Come on, guys!Pendant que vous vous chamaillez, l'herbe pousse! Sursum Corda! Encore un effort, pour être Républicains et à la hauteur de votre si belle culture!
Je ne suis pas d'accord avec vous RedMcFarlane. La loi doit s'appliquer à tous. Cette dame a eu le temps de mettre ses affaires en ordre. Je trouve ce comportement très désinvolte. Il y a sans doute des problèmes plus importants (selon vous).Justement, il faut nommer des personnes compétentes, honnêtes et crédibles pour les régler.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.