Panique générale à la SFL : quand Fnac n'assure plus les commandes

Nicolas Gary - 31.08.2015

Edition - Librairies - panne informatique - SFL Fnac - filiale problèmes


Début juillet, le système informatique de la SFL, filiale du groupe Fnac, a constaté un sérieux problème technique. Ce dernier a provoqué un dysfonctionnement pour l’ensemble de la structure, qui n’aurait pas pu prendre de commandes « durant près d’un mois et demi ». 

 

The Thing that Should not Be

William, CC BY SA 2.0

 

 

Perte de chiffre d’affaires, « tant pour la SFL que pour les fournisseurs », et que, pour l’heure, personne n’est en mesure d’estimer. Les salariés ayant pris contact avec le PDG, Jean-Baptiste Prevoteau, ont eu des sueurs froides. La liste des difficultés rencontrées s’allongeait considérablement.

 

Le service informatique se serait retrouvé en carafe pour un problème de serveur. « Nous disposons de vieux serveurs chez un prestataire qui devait effectuer des modifications avant le 10 juillet. C’est en déplaçant les serveurs que la panne est survenue, provoquant plusieurs semaines de galères », nous explique-t-on. 

 

Selon nos informations, les équipes « travaillent en mode dégradé, en traitant les informations par fax ou manuellement, pour les commandes ». Des contraintes réellement épuisantes, et un mois après le signalement des pannes, presque aucun des problèmes listés n’avait trouvé de solution. « À ce jour, il est probable que toutes les commandes n’aient pas été expédiées aux services concernés. On a même constaté même que, certains jours, aucune commande n’intervenait : pas vraiment une chose habituelle. » 

 

« La situation est devenue particulièrement préoccupante, parce qu’elle met en danger les fournisseurs, autant que l’entreprise », indique le collectif des employés SFL, joint par ActuaLitté. « C’est la déliquescence totale, avec une direction qui ne semble pas prendre conscience des difficultés. Et les services informatiques sont totalement dépassés. »

 

Les éditeurs auront donc souffert durant cette période « gravement, privés de commandes ». Et dans le même temps, aucun nouvel article n’a pu être intégré dans la base de données. « Durant cette période, nous n’avons rien pu faire d’autre que de communiquer les coordonnées du PDG de la SFL et encourager à se rapprocher du syndicat de l’édition. » 

 

Nous attendons de plus amples informations de la part de la direction de la SFL. 

 

Mise à jour 1 :

Fnac souligne que la panne n'aurait duré qu'une semaine, « et toutes les commandes réceptionnées seront assurées ». Nous attendons plus d'informations.