medias

Une place à prendre : J.K. Rowling fait peau neuve

Clément Solym - 11.09.2012

Edition - International - J.K. Rowling - The Casual Vacancy - Marketing


La future campagne promotionnelle de J.K. Rowling, planifiée en prévision de la sortie de The Casual Vacancy, a été annoncée comme décontractée. Néanmoins, l'auteure a succès de la série Harry Potter est déjà attendue sur de nombreux plateaux de télévisions. Son nouveau défi, ainsi que celui de sa maison d'édition, sera de tirer parti de sa notoriété établie auprès de la jeunesse, tout en lui donnant une nouvelle image adaptée à un public plus mûr. 

 

 

 

 

Le roman fait d'ores et déjà partie des sorties les plus attendues de l'année. Tenant sur 512 pages, il sera commercialisé pour 35 $. Une version à couverture rigide,  imprimée en gros caractères, coûtera 39,00 $, tandis que le livre électronique sera tarifé à 19,99 $. La publication est prévue pour le 27 septembre, chez Hachette. Le tirage initial mobilisera un budget de 2 millions $. Une version numérique est également programmée pour compléter l'offre.

 

Pour éviter les fuites quant à l'intrigue, aucune copie n'a été publiée pour examen. On sait toutefois qu'il sera question de mystère, que l'histoire sera sombre et comique, et se situera dans un pittoresque village rural d'Angleterre.

 

La vice-présidente du marketing de Barnes & Noble, Patricia Bostelman, a déclaré au cours d'une récente interview : « Elle a des opinions très arrêtées sur la façon dont elle veut amener ce livre sur le marché... Elle est très engagée à être reçue comme une écrivaine de fiction pour adultes, et elle veut que le travail soit considéré comme autonome, en aparté de sa réputation et son succès. »

 

Cette manoeuvre vise à limiter les idées préconçues que le public pourrait nourrir quant au prochain ouvrage, et élargir significativement le lectorat de J.K. Rowling. Rares sont les auteurs qui peuvent se permettre de mettre ainsi un frein aux élans marketeurs de leurs éditeurs, mais dans le cas de l'écrivaine à succès, les risques sont sans doute minimes.

 

La directrice du marketing chez Little Brown, Heather Fain, a résumé : « D'une certaine manière, nous voulons penser à elle comme à un nouvel auteur. » 

 

En France, le livre, Une place à prendre, sortira chez Grasset. Par ailleurs, il faut se souvenir que dans la maîtrise absolue de sa communication, JK Rowling a décidé de mettre en place un plan d'action et d'embargos solide pour empêcher toute forme de fuite.

 

Le manuscrit est unique et « il n'y aura aucune épreuve, même au sein de Grasset. Les seules infos qu'on a, comme le titre du livre en français, nous viennent des dépêches AFP », nous expliquait-on, chez l'éditeur. (voir notre actualitté)