Une publication fantasy annulée pour cause d'auteur gay

Antoine Oury - 23.08.2013

Edition - International - homophobie - édition - public visé


L'orientation sexuelle semble plus importante que jamais lorsque l'on touche à l'édition SF et fantasy aux États-Unis. L'auteur Michael Jensen en a fait les frais au moment de communiquer sa biographie à l'éditeur de son ouvrage Woven, coécrit avec David Powers King. C'est une ligne évoquant sa vie à Salt Lake City avec son conjoint qui a fait bondir l'éditeur...

 


Homophobic Cul De Sac

Homophobic Cul De Sac (vagawi , CC BY 2.0)

 

 

La simple phrase, qui n'aurait sans doute pas attiré l'attention dans le cas d'un couple hétérosexuel, est la suivante : « Il vit à Salt Lake City avec son compagnon et leurs 4 chiens. » Celle-ci s'est trouvée expurgée de la biographie retournée par l'éditeur à l'auteur Michael Jensen, destinée à figurer au dos du roman.

 

En guise d'explications, l'éditeur a souligné dans un email ses craintes vis-à-vis des effets de la petite phrase sur « les acheteurs LDS ». LDS étant l'abréviation pour Latter-day Saints, autrement dit les Mormons : « L'éditeur en chef a déclaré que nous ne pouvions pas risquer de détériorer notre relation avec eux en soulignant que vous vivez avec votre compagnon, et que nous devions par conséquent caviarder cette partie. » La mention aurait notamment pu déplaire aux chaînes de librairies Deseret Books et Seagull, aux préférences mormones.

 

Ni une, ni deux, l'auteur contacte le fameux éditeur en chef par téléphone, et d'après ses dires, la conversation s'est enfoncée dans les méandres les plus tortueux du raisonnement homophobe, révélant le véritable motif de la suppression. « Lyle [le nom de l'éditeur en chef, NdR] a commencé à hurler des choses à propos de mes "plans", et comment j'essayais de détruire la notion de famille. Il a même enchaîné sur des propos désobligeants me rappelant pourquoi Dieu m'avait donné un pénis. »

 

Évidemment, l'auteur a préféré couper court à la collaboration, soutenu par le coauteur de l'ouvrage, et chercher un nouvel éditeur, plus tolérant.

 

(via Patheos)