Une quinzaine de gares en région Île-de-France proposent leur boîte à livres

Cécile Mazin - 29.01.2018

Edition - Société - boites livres IDF - book crossing fraciliens - gares livres partage


La présidente de la région Île-de-France en avait annoncé la création en septembre 2016 : il aura fallu près d’un an et demi pour qu’elles poussent significativement. Une quinzaine de boîtes à livres arrivent désormais dans des gares franciliennes, assure-t-on. Adopté en mars 2017 lors d’une séance du Conseil régional, le mouvement s’opère enfin.



 

 

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Agnès Evren, Vice-présidente chargée de la Culture, du Patrimoine et de la Création, ont renouvelé leur plein soutien au projet. L’initiative présentée « participe d’une volonté de s’adresser à de nouveaux publics sur les territoires de l’Île-de-France », certifie la Région.

 

Pour que le livre « investisse de nouveaux lieux » et se trouve plus en accord avec « l’évolution des modes de vie des Franciliens et leurs pratiques culturelles », ce sont 200 livres qui sont proposés. 

 

Trois artistes-designers sont aux commandes, pour la conception de ces outils d’hébergement de livres : Arthur Hoffner dont la réalisation s’inspire de caisses de voyage empilées, Jean-François Leroy qui a créé une boîte transparente de forme cubique, et Lamarche-Ovize qui a conçu un modèle « artichaut » stylisé en bois.
 

 

L’alimentation des boîtes en livre découle d’une collaboration avec l’établissement de prêt (bibliothèque ou médiathèque), et elles s’inscriront dans la « politique d’animation sur le territoire, mais également sur les pratiques spontanées d’échanges de livres entre usagers ». 



Gare d'Arpajon

 

Charge donc aux bibliothèques d’avoir les ressources pour disposer d’un ouvrage en stock in situ et hors les murs. Et pour la suite, ce sont les Franciliens, à travers ce modèle de book-crossing, qui alimenteront et feront vivre les boîtes à livres. L’idée est, bien entendu, que des communautés de lecteurs s’articulent autour de ces objets, tout en favorisant la lecture publique. 

 

Il s’agit là d’une première phase d’expérimentation, insiste la Région. Et par la suite, 200 gares pourront bénéficier, d’ici à la fin du mandat de la présidente, de ces boîtes. 

 

Pour l’année 2018, le budget de la Région, en recul – 5,15 milliards € contre 5,25 milliards en 2017, a permis de débloquer, pour les boîtes, une enveloppe de 430.000 €, et 200.000 € en crédits de paiement. Une autorisation de programme de 500.000 € avait été affectée à ces implantations (avec un dépassement compensé par transfert budgétaire). La liste des gares dotées se trouve ci-dessous : 

 

En Seine-et-Marne (77) : 

  • -  Gare de Fontainebleau-Avon
  • -  Gare de Meaux
  • -  Gare de Sainte-Colombe-Septveilles
Dans les Yvelines (78) :
  • -  Gare de Bonnières
  • -  Gare du Perray
  • -  Gare de Versailles-Chantiers
Dans le Val d'Oise (95) :
  • -  Gare de Cergy-Saint-Christophe
  • -  Gare d'Osny
  • -  Gare de Sannois
En Essonne (91) :
  • -  Gare d'Arpajon
  • -  Gare de Dourdan
  • -  Gare d'Étampes
  • -  Gare de Massy
En Seine-Saint-Denis (93) :
  • - Gare d'Aulnay-sous-Bois 

Dans le Val-de-Marne (94) :

  • - Gare de Créteil-Pompadour (94) 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.