Une rentrée sous le signe de Françoise Sagan

Clara Vincent - 19.09.2019

Edition - Librairies - Françoise Sagan - Roman inédit - rentrée littéraire 2019


En ce jeudi 19 septembre paraît chez Plon un texte inédit de Françoise Sagan, intitulé Les quatre coins du cœur. Un roman « furieusement saganesque » selon les propres dires de son fils, Denis Westhoff, à l’origine de cette publication. Quinze ans après sa mort, la romancière qui fit une entrée pour le moins fulgurante dans le monde des lettres en 1954 avec son premier roman Bonjour tristesse alors qu’elle n’avait que 18 ans, réservait donc encore quelque surprise. 



 
En cette rentrée littéraire, tandis que quasi 15 ans jours pour jours disparaissait l’auteure de plus d’une vingtaine de romans, ce nouvel ouvrage sonne comme un véritable retentissement dans le monde de l’édition. Comme un retour au bon vieux temps garanti avec tout ce qui faisait de Sagan une auteure à part entière. Car ce roman est bien de la même veine que l’ensemble de son œuvre, mettant en scène des personnages de la petite bourgeoisie et nous immisçant au cœur de leurs déboires et autres tracas sentimentaux sur un ton sarcastique non dénué d’humour et de profondeur.

Résumé de l'éditeur : 
 

Comme bien des femmes de sa génération, Fanny voyait des protecteurs dans ses amants, idée disparue depuis belle lurette. Châteaux, cours, collines, ciel bleu pâle, fin d’été, la Touraine déroulait ses charmes. « Que la France est belle, pensait Fanny, et que mon amour est beau… »
Ludovic était derrière elle, l’avion sentait la bruyère, et le seringa, survolé d’assez près pour qu’on le respire. À un moment, Fanny fut envahie d’un désir si vif, dû à un souvenir si précis de Ludovic, qu’elle se tourna vers lui, et se détourna aussitôt, sans l’avoir même touché du bout des doigts. Cet empêchement, cette impossibilité, serait un des souvenirs les plus sensuels de sa vie amoureuse.
Les Quatre Coins du coeur est le dernier roman de Françoise Sagan. Subtil, résolument libre, empreint de son immense maîtrise, irrigué par sa passion des sentiments et de leur altérité. L’intelligence, le cocasse, cette élégance qui lui permet de passer sur les drames de manière si vive et si concise, tout se rencontre et nous permet de revisiter une vie de Sagan à laquelle rien ne manque dans ce roman inachevé, brut et bouleversant.


Ce n’est toutefois pas la première fois que paraît un texte inédit de l’auteure depuis sa disparition en 2004. En 2011 déjà, alors que Bonjour tristesse  atteignait les 2 millions d’exemplaires vendus, la maison d’édition Stock décidait de publier quatre nouvelles inédites rassemblées dans un recueil Un matin pour la vie . C’est au tour de Plon cette fois-ci de faire l’évènement en ce jeudi 19 septembre avec la publication de Les quatre coins du cœur ». 

Celle-ci est à l’initiative du fils de Françoise Sagan. Comme le précise celui-ci dans une interview accordée au journal Le Monde, c’est après avoir retrouvé dans les documents laissés par sa mère un texte dont il n’avait pas souvenir d’avoir jamais eu connaissance qu’il décida de soumettre l’idée d’une publication chez Stock, auprès de son éditeur d’alors Jean-Marc Roberts (1954-2013). « Il m’a dit que ce texte était trop brouillon, inachevé et incohérent pour le publier, que cela donnerait une mauvaise image de ma mère. Je l’ai mis dans un tiroir. Jean-Marc est mort peu de temps après, j’ai repensé à cette histoire. J’ai repris le texte, je l’ai lu et relu, et j’ai commencé à le corriger. Puis j’en ai parlé aux éditions Plon, qui avaient publié quelques livres de ma mère, et qui ont accepté. »

Bien qu’ayant repris le livre pour pallier son inachèvement et rendre celui-ci publiable, Denis Whestoff assurait hier matin sur RTL avoir « Juste rebouché des trous en mettant des petits mots qui manquaient ». Et d’affirmer que ce texte est « à 99,8 % de Françoise Sagan ». Il ne nous reste plus qu’à aller y voir de plus près.

Quant aux dubitatifs qui resteraient encore circonspects devant cette histoire d’œuvre inachevée, nous renvoyons à ces mots de l’auteure elle-même, ayant sagacement rédigé son épitaphe dans le Dictionnaire des auteurs : « Fit son apparition en 1954 avec un mince roman, Bonjour tristesse, qui fit un scandale mondial. Sa disparition, après une vie et une œuvre également agréables et bâclées, ne fut un scandale que pour elle-même. »

Le livre est également proposé en format audio, lu par Anna Mouglalis. Élève au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Anna Mouglalis fait ses débuts sur les planches et au cinéma, notamment auprès du réalisateur Claude Chabrol. Sur petit et grand écran, la comédienne incarne des icônes féminines telles que Coco Chanel, Simone de Beauvoir ou encore Juliette Greco dans Gainsbourg (Vie héroïque) de Joan Sfar. Son timbre rocailleux si singulier en fait l’une des voix les plus troublantes du paysage français.

Dossier : découvrir toute la rentrée littéraire 2019

Francoise Sagan – Les quatre coins du coeur – Plon – 9782259278799 – 19,00€


Commentaires
Saganophile depuis "Bonjour tristesse", je me réjouis ! Le dernier lu était : "Je ne renie rien", entretiens de la romancière. J'apprécie son inspiration désuète, son écriture élégante mais non pompeuse, son bredouillement infini, qui apparaît parfois dans ses romans.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.