Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Une tentative d'arnaque par email sévit au sein de la librairie française

Nicolas Gary - 17.04.2017

Edition - Librairies - phishing arnarque librairie - syndicat librairie piratage - France scam libraires


Le syndicat de la librairie française vient de passer un message à destination de ses adhérents, pour signaler d'un côté, le piratage piratage d'une base de données. Et dans le même temps, prévenir contre une tentative d'escroquerie en cours. Passant par une adresse frauduleuse, un scam tente en effet d’obtenir des informations personnelles. Euh... quoi ? 

 

Une tentative d'arnaque sévit au sein de la librairie française
domaine public
 

 

Le délégué général du SLF, Guillaume Husson, en a fait part dans une lettre d’information spécifique datée 15 avril. « [U]n messages est actuellement adressé à des libraires au nom du SLF à partir de l’adresse électronique suivante : secretariat@librairies-independantes.eu. Dans ce message, les libraires sont invités à adresser, à cette adresse, une copie de leur pièce d’identité dans le cadre d’une opération de migration vers un nouveau serveur de données. »

 

Et d’ajouter : « Il s’agit d’une campagne de piratage à laquelle il ne faut naturellement en aucun cas répondre. Nous ne savons pas quel est le fichier d’adresses électroniques qui a été piraté, mais nous vous invitons à faire part de la plus grande vigilance. »

 

Après vérification, le nom de domaine librairies-independantes.eu à partir duquel les emails furent envoyés n’est en réalité qu’une façade – aucun site n’y est associé. Et la confusion peut venir de ce qu’existe véritablement le site Librairiesindependantes.com. Ce dernier est animé par le SLF, et à la base d’une campagne de communication récemment lancée pour soutenir la librairie indé.
 

Si l’on ne prête alors qu’une attention discrète, on se retrouve vite empêtré dans une sombre arnaque, comme internet est capable d’en organiser. 
 


 

Cette triste histoire, dont on espère qu’elle a fait le moins de victimes possible, intervient quelques semaines après qu’a été dévoilée une autre affaire d’escroquerie en ligne, visant cette fois les éditeurs, les agents et les scouts. 

 

Sous couvert d’obtenir des informations liées à un manuscrit, pas nécessairement encore publié, une opération de scam/hameçonnage extrêmement précise, tentait d’arnaquer au niveau mondial, l’industrie du livre. « Nous avons été contactés par quelqu’un qui a récemment cherché à monter une escroquerie dans le secteur de la vente de droits », nous assurait une scout, depuis New York.

 

Et quelques jours plus tôt, c’est la Foire du livre de Francfort, qui à l’image du SLF, avait été victime d’un piratage de ses bases de données, avec l’envoi d’un email similaire – toujours afin d’obtenir des données personnelles. Depuis une adresse info@buchmesse.de, le pirate proposait alors de cliquer sur un lien dropbox pour récupérer des informations et en apporter d’autres le concernant.
 

Télécharger et lire gratuitement, l’arnaque à vaste échelle


Dans tous les cas, vigilance, et surtout, ne pas répondre à des adreses emails inconnues, sans prendre le temps de quelques vérifications.