Une version illustrée d'Harry Potter en France ?

Clément Solym - 27.08.2012

Edition - Les maisons - harry potter - laurence peguy - scholastic


Information ActuaLitté : Alors que les produits dérivés d'Harry Potter se font du coude, une version illustrée des 7 tomes n'a toujours pas vu le jour. Réticence de J. K. Rowling ? À moins que, justement, à l'heure où l'écrivain sort deux livres sur l'univers d'Harry Potter, Le guide stratégique et histoire du Quidditch et un bestiaire qui regroupe les livres que Potter consulte pendant sa scolarité à la bibliothèque de Poudlard, le projet d'une version illustrée soit plus que jamais à l'ordre du jour. 

 

 

Lors de la Convention de Sémoy 2012 qui a lieu ce week-end près d'Orléans, ActuaLitté a rencontré Laurence Peguy, illustratrice déjà confirmée. Travaillant sur des projets comme La Boussole d'Or (cinéma) ou X-Men 3, il lui est parallèlement venue l'idée un peu folle de faire une édition de luxe d'Harry Potter.

 

Le luxe, c'est l'espace

 

« Enfin, quand je dis luxe, le principe c'est d'avoir une illustration couleur par chapitre et d'avoir des cabochons en présentation de chapitre, ainsi que des présentations graphiques à l'intérieur du texte. Ce qui n'a jusqu'ici jamais été fait. Avec Benjamin Lob, on a récemment envoyé le livre abouti à l'agent de J. K. Rowling », déclare Laurence Péguy.

 

Tout a commencé, en 2006 où Laurence s'est lancée dans le projet fou d'illustrer le tome 1 d'Harry Potter. Pourtant, au bout de quelque temps, l'illustratrice a décidé de lâcher l'affaire pensant à la complexité des droits d'auteur et des différentes lois qui régissent l'édition.

 

« Il ne me restait plus grand-chose à faire, seulement deux illustrations. Et un jour, comme le projet était arrêté, j'ai rencontré Benjamin Lob qui organisait une soirée dans une librairie à l'occasion de la sortie du tome 7 d'Harry Potter. Il m'a proposé d'amener des dessins, je ne savais pas bien quoi prendre et j'ai choisi une partie de ceux qui illustraient le tome 1 », explique Laurence. « Il a eu la même idée que moi pour la version de luxe en les voyant », ajoute-t-elle.

 

 

<

>

 

 

En réponse à une proposition de Benjamin Lob de montrer ses dessins, Laurence Peguy les a fournis sans grande conviction. Pourtant, quelques jours plus tard, c'est bien Marie Leroy-Lena ou « Madame Harry Potter », missionnée par Gallimard pour lancer Harry Potter en France, qui lui a annoncé « énormément aimer le projet ».

 

« Elle l'a soumis à Hedwige Pasquet, directrice générale de Gallimard-Jeunesse. Entre-temps j'ai terminé les illustrations, Benjamin s'est occupé de la maquette et nous avons envoyé le produit fini à Gallimard. Hedwige Pasquet nous a répondu en personne. Elle nous a dit qu'elle ne pouvait pas se prononcer sur le projet même si elle l'aimait, car il faut l'aval de l'auteur. Alors, elle nous a donné l'adresse de l'agent de J. K. Rowling en nous disant que malgré tout, l'auteure ne semblait pas chaude pour une version illustrée ».

 

Gallimard est chaud, mais Rowling moins ?

 

Un projet qui intéresse certainement Gallimard et qui retombera sans aucun doute sous leurs doigts puisque la maison possède les droits français. En revanche, même si le projet suscite quelques remous, l'équipe Gallimard ne semble pas vouloir s'impliquer en gérant elle-même les contacts d'agent à agent, préférant attendre et, le cas échéant, ressortir le projet du tiroir.

 

« J'avoue ignorer la raison du refus jusqu'à présent d'une version illustrée de la part de l'auteure », confie Laurence. « Il faut savoir qu'elle dessine, peut-être est-ce quelque chose qui la touche profondément, et puis aujourd'hui il y a eu les films. Maintenant qu'il existe des repères sur l'univers d'Harry, peut-elle va-t-elle changer d'avis ? ».

 

Comme tout auteur, J. K. Rowling est réticente à vouloir fixer l'image de son personnage, de peur que cela diffère de ce qu'elle a en tête et sans doute, d'une envie que tout le monde ne vive pas avec la même image standardisée. Cette attitude était également très utile pour ne pas faire concurrence aux films. Comme Tolkien, elle est partie dans un travail de longue durée pour explorer toutes les potentialités de son univers. Elle vient de sortir son premier livre pour adulte et deux livres sur l'univers d'Harry Potter : la porte semble s'ouvrir doucement pour l'avenir de l'illustration Harry Potter.

 

« Il y a une chose dont je suis certaine », annonce Laurence Peguy, « c'est que ça marcherait. Quand on montre ce livre dans les salons, il a un excellent accueil du public. Une personne m'a même proposé 500 euros, mais je n'avais pas les droits pour le vendre. Des gens qui me suivent me demandent où le projet en est. Il y a un véritable intérêt ».

 

Rendez-vous en 2013

 

En souhaitant tout le courage pour ces longues procédures à Laurence, les éditions indépendantes Bloomsbury (UK et US) semblent avoir envisagé la même idée : « Nous avons le plaisir d'annoncer que, inclus dans notre stratégie à long terme concernant Harry Potter, se trouve le projet de publier des éditions illustrées des sept livres de la saga. Ce projet devrait être entamé en 2013, en parallèle de notre partenariat avec le site Pottermore pour la vente des e-books, et se développera par la suite. », explique Bloomsbury lors d'un communiqué de Presse (via Hypable.com

 

Annoncée comme étant une réédition destinée aux adultes, aux États unis, les éditions Scholastic, qui ne publient pas de livres pour adulte, ne s'empareront pas du projet : « Nous continuerons à publier des livres pour enfants », déclare le porte-parole Kyle Good.

 

Pour l'instant, l'éditeur anglais vient de changer la couverture des Harry Potter pour qu'il puisse toucher les autres générations, plus adultes. C'est l'illustratrice Clare Melinsky qui a obtenu le projet. On n'en sait pas plus sur la volonté d'un nouveau format illustré, certains articles sources ayant étrangement disparu du web.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.