Une voiture s'invite chez Stephen King

Clément Solym - 30.08.2010

Edition - Société - accident - stephen - king


Faut-il crier que le roi est mort et que vive le roi ? Non, du tout. Le plus célèbre auteur du plus fade des États américains a pourtant été malgré lui l'objet d'une attention toute particulière ce week-end, après qu'un accident a eu lieu à son domicile.

On ignore si la voiture se nomme Christine, si elle est assoiffée de sang et de vengeance. De toute manière, les policiers auraient remarqué s'il s'était agi d'une Plymouth Fury de 1958 rouge et blanche.


Le sergent Ed Potter explique que vers 9 heures du matin, dimanche, un véhicule est venu s'encastrer dans le portail de sécurité de la résidence de Stephen King, provoquant entre 5000 et 10.000 $ de dégâts au système électronique et 100.000 $ plus largement.

Sauf que si Christine, la voiture folle du livre éponyme n'est pas à l'origine de cet accident, ce n'est pas la première fois que ce type d'incident arrive. En 1991 et en 2003, d'autres petites anecdotes ont frappé la maison du King.

Par ailleurs, difficile de savoir si l'écrivain était chez lui au moment de cette collision.

La conductrice a 25 ans. Son état psychologique n'a pas encore fait l'objet d'une enquête approfondie.