Universités : le mouvement se radicalise

Clément Solym - 19.03.2009

Edition - Société - universités - réformes - grèves


La mobilisation de ce jour est attendue dans l’Education comme exceptionnelle. C’est dans ce contexte que la Coordination nationale des universités (CNU) a fait part hier de son intention de renforcer la cohésion du mouvement de protestation face au gouvernement. De nouvelles actions devraient être prochainement mises en place.

Le nouveau décret sur le statut des enseignants-chercheurs, revu et corrigé, devrait faire l’objet d’une consultation le 23 mars 2009. Mais les universités demandent bien davantage. Elles estiment toujours que les discussions restent bien trop fermées sur l’ensemble des points qui font litige.

Des voix s’élèvent déjà pour obtenir la démission conjointe de Xavier Darcos et Valérie Pécresse, qui se montrent parfaitement incompétents pour gérer la crise. Afin de mieux se faire entendre, les grévistes menacent d’organiser des opérations de péages gratuits sur les autoroutes mais aussi de venir mettre à mal la bonne circulation des trains dans les gares de la SNCF.