Universités : les chercheurs en grève se proposent de bloquer le bac

Clément Solym - 09.04.2009

Edition - Société - université - blocage - jurys


Après des mois de lutte, les enseignants-chercheurs tentent de trouver de nouveaux moyens d’attirer l’attention du gouvernement afin qu’il accepte de revenir sur les réformes en cours. Dernière idée en date, s’attaquer à la bonne tenue de la session 2009 du bac.

En effet, chaque année, ce sont des universitaires qui président les jurys du baccalauréat. En forme de protestation, certains enseignants-chercheurs des universités de Rouen et Paris-I appelés à présider les prochains jurys ont fait part de leur opposition à l'excercice de cette fonction.

Les présidents des jurys sont nommés chaque année par le recteur sur proposition du président de l'université. Mais en réalité, c’est bien souvent le vice-président, enseignant du secondaire, qui préside physiquement. En effet, peu d’universitaires font le déplacement, cette mission n’étant pas payée. C’est pourquoi une telle action risque de rester sans conséquences. Elle pourrait même contribuer à monter le secondaire contre les universitaires…

Ces décisions sont à mettre en parallèle aux actions de plus en plus ciblées mises en place par les étudiants depuis ces derniers jours. Si certains enseignants-chercheurs pratiquent depuis quelques temps déjà une grève administrative, les étudiants, de leur côté, s’attaquent aux présidents d’université qu’ils séquestrent pendant quelques heures.