Universités : nouvelle idée de l'opposition, une consultation

Clément Solym - 27.02.2009

Edition - Société - consultation - publique - opposition


Quoi de mieux qu'une idée pour redorer son blason en période de perdition pour le gouvernement Fillon, alors que le mouvement de protestation des enseignants-chercheurs se poursuit depuis maintenant... oula ! Tout ça ?

Et cette idée, l'opposition, incarnée par le PS, le PCF et les Verts, c'est d'organiser « dans les prochains jours une véritable consultation des acteurs concernés : étudiants, personnels, citoyens ». Puisque le gouvernement s'entête dans sa réforme, alors que l'on attend beaucoup du rendez-vous chez Valérie Pécresse, les trois partis politiques ont décidé d'attaquer très fort.

Ainsi, des auditions filmées seront mises en place, et la consultation aura pour but, tout d'abord, de circonscrire « les grandes orientations d'une politique progressiste de l'enseignement supérieur et de la recherche ». Deuxième temps, on reformulera « en propositions concrètes ces grandes orientations ».

Le secrétaire national du PS, département enseignement supérieur et recherche, Bertrand Monthubert, Olivier Gebuhrer (PCF) et Laurent Audouin (Verts) ont tous trois signé le communiqué qui fait part de leurs intentions communes. Et de conclure que leur consultation viendra appuyer l'action entreprise. « Le mouvement vient de le contraindre à de premiers, mais très insuffisants reculs », concluent-ils.