Universités : pour Sarkozy, « la réponse à la crise […] c'est l'investissement »

Clément Solym - 27.09.2011

Edition - Société - universités - sarkozy - réformes


A l’occasion d’un colloque organisé autour du thème, « 15 ans de réforme des universités : quels acquis, quels défis ? », à l’Institut Montaigne, Nicolas Sarkozy est venu professer la bonne parole, célébrant sa propre action en faveur des facs depuis le début de son quinquennat.

Le président en appelle à la mise en place d’ « un système universitaire qui se réformerait en continu », rien que ça. Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, également présent pour l’occasion, n’allait pas dire le contraire. Mais qu’est-ce que ça veut dire, au juste, se réformer en continu ?


Selon M. Sarkozy, le gouvernement impulserait un mouvement à travers un texte mais qui n’aurait rien de définitif. Il s’agirait de travailler plus particulièrement sur les points sensibles, susceptibles d’évoluer de façon positive. L’évolution se ferait en concertation avec le monde universitaire.

Nicolas Sarkozy souhaiterait aller dans le sens de la gouvernance des universités mise en place au début de son quinquennat. Et de vanter ensuite les bienfaits multiples de sa propre réforme des universités qui indique déjà le chemin à suivre.

L’autonomie des universités doit rester le point de mire avec un financement public-privé grâce aux partenariats de recherche que les facs peuvent tisser avec le monde de l’entreprise. Enfin, le président est venu rappeler les 22 milliards d’euros qui ont été mis sur la table, malgré la crise, pour permettre au système universitaire français d’occuper un rang d’importance au niveau mondial.