Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

USA : 5 distributeurs de manuels scolaires payent 2,6 millions $ pour contrefaçon

Clément Solym - 05.09.2012

Edition - International - Cengage Learning John Wiley - Pearson McGraw-Hill - contrefaçon


Procès gagné pour 4 éditeurs de manuels scolaires (Cengage Learning, John Wiley and Sons, Pearson Education et McGraw-Hill Education), qui voyaient d'un mauvais oeil l'arrivée de manuels scolaires contrefaits. 5 distributeurs, qui s'alimentaient en ersatz à l'étranger, ont été condamnés à verser 2,6 millions $ de dédommagements.

 

 

Counterfeit goods on show

La douane britannique partage ses trésors contrefaits (auteur : ukhomeoffice)

 

 

Californie, Texas, Floride : les distributeurs incriminés ont été reconnus coupables d'avoir diffusé des contrefaçons de manuels scolaires, vraisemblablement achetés à l'étranger. Après un accord, les distributeurs ont accepté de verser ensemble un total de 2,6 millions $ d'amende et sont engagés, comme c'est gentil, à ne pas recommencer.

 

« Nous espérons que ces accords ont envoyé un message fort : les éditeurs de manuels scolaires ne laisseront pas ceux qui profitent de la vente de manuels contrefaits engranger cet argent » a lancé Matt Oppenheim, un des avocats en charge du dossier. 

 

Effectivement, les éditeurs de manuels scolaires veillent au grain : si les prix de leurs produits sont toujours aussi élevés, et font l'objet de nombreuses critiques outre-Atlantique, il leur faut désormais faire face au marché de l'occasion (sur lequel Amazon a déplacé ses pions, voir notre actualitté), mais aussi à celui du numérique, qui grignote, toutes proportions gardées, leur part de marché.

 

D'ailleurs, Cengage Learning et Pearson ont engagé des poursuites contre Boundless Learning, une plateforme chargée de manuels numériques gratuits réalisés à partir d'informations libres de droit. Hélas, les éditeurs ont jugé que leur présentation s'inspirait un peu trop de leurs propres productions... (voir notre actualitté)