Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

USA : Des livres et de la lecture en échange de cadeaux dans les maternelles

Clément Solym - 17.01.2012

Edition - Bibliothèques - Fond du Lac - Wisconsin - Bibliothèque


La bibliothèque municipale de la ville de Fond du Lac, Wisconsin, a lancé un programme intitulé « 1.000 livres avant la maternelle » afin d'encourager les parents à lire des ouvrages à haute-voix à leurs enfants, en échange de chèque-cadeaux et autre petits prix.

 

Il y a beaucoup de raisons de parler du Wisconsin en ce moment, alors que cet État de la région des Grands Lacs n'y était franchement pas habitué.

 

Nous ne parlerons pas ici de l'élection de la ravissante Miss America, Laura Kaeppeler, originaire de l'Etat, mais de l'action de la bibliothèque de Fond du Lac, petite municipalité près de Milwaukee.

 

S'appuyant sur des études démontrant l'efficacité d'une lecture à haute voix aux nourrissons pour développer leur intelligence, la bibliothèque a lancé un programme visant à favoriser le prêt de livres aux jeunes parents.

 

 

« La littérature est la pierre angulaire de l'apprentissage » dit Julia Cartwright coordinatrice de l'événement.

 

Les experts affirment que la lecture faite aux enfants en bas âge est la meilleure activité pour les préparer à lire. Cela peut stimuler le langage et les capacités cognitives; créer motivation, curiosité et mémoire; et mieux encore, encourager des sentiments positifs concernant les livres dans leur vie future.

 

Le programme aura pour but de faire pénétrer la littérature à l'intérieur des maisons. Mais la motivation ne venant jamais seule, il est prévu différents cadeaux pour les parents atteignant la centaine de livres lus. Des chèques cadeaux pour le gaz ou … l'épicerie.

 

Un programme ambitieux

 

Après l'épisode des livres dans les Happy-Meal anglais, force est de constater que l'échange nourriture-lecture est une vraie tendance du moment.

 

Néanmoins Julia Cartwright ajoute « Ce programme est destiné à renforcer le rôle des parents et des activités auront lieu toute l'année pour maintenir l'élan ».

 

Le programme promet d'avoir du succès dans un État où un réferendum de 2009 rapporte qu'une large majorité de la population souhaite un retour de la peine de mort, et au sein duquel un amendement de 2006 (inscrit dans la constitution) interdit toute tentative de légaliser le mariage homosoxuel.

 

Point culture : l'origine du nom de l'Etat « Ouisconsin » est un mot indien pour signifier lieu où il y a de l'herbe à fumer.