USA : la Digital Public Library of America reçoit 1 million de dollars

Clément Solym - 01.08.2012

Edition - Bibliothèques - bibliothèque numérique - investissement - Internet Archive


La Fondation Nationale pour les Humanités (National Endowment for the Humanities) a accordé au projet de la Digital Public Library of America (DPLA) la somme de 1 million $ pour participer à son développement. Envers et contre les restrictions importantes du copyright, (voir notre actualitté), la DPLA entend rassembler et diffuser les fonds numériques du pays.


Who Needs Books?

(auteur : boltron-)


La première mouture de cette gigantesque bibliothèque est prévue pour avril 2013 : autant dire que le million $ est accueilli avec plaisir par les responsables du projet. Le porte-parole de la fondation donatrice Jim Leach a précisé les raisons de ce soutien financier : « Nous ne savons pas vraiment comment une bibliothèque numérique évoluera, étant donnés l'imagination des utilisateurs et les enjeux du copyright. Mais nous sommes persuadés que celle-ci est la suite logique des révolutions passées dans la démocratisation du savoir. »

 

D'ici avril, la DPLA va s'associer avec 5 bibliothèques numériques des États-Unis, afin d'établir différents pôles de services, « qui seront au coeur de la DPLA : des choses comme la numérisation, les métadonnées, le stockage, les agrégateurs, et bien d'autres... » explique Maura Marx, directrice exécutive de l'Open Knowledge Commons, et par ailleurs coordinatrice de la DPLA.

 

Et aucun détail n'est à négliger : le plus délicat sera ainsi de créer une plateforme à même de centraliser les métadonnées de toutes les bibliothèques d'origine : les contenus de la DPLA iront de la musique aux tableaux de maîtres, en passant bien sûr par les livres. Commentant la donation de sa fondation, Leach a invité ses homologues à faire de même : « Le coût final de tout cela va être extraordinaire, et j'espère - et je crois sincèrement - que celui-ci sera principalement couvert par des fondations. »