USA : le marché trade books enregistre une croissance de 6,9 % en 2018

Clément Solym - 12.02.2019

Edition - Economie - éditions Etats Unis - vente livres public - éditeurs américains 2018


L’Amérique soupire d’aise : les revenus des éditeurs de livres s’élèvent à 7,49 milliards $ pour l’année 2018, soit une croissance de 341,5 millions $ (+4,6 %) pour le trade books. Certes, l’année 2017 ne fut pas grandiose, mais les résultats pour l’an passé sont éloquents. Avec une percée constante et redoutable du livre audio, qui ne cesse de s'affirmer depuis 2013.

Trident Booksellers and Cafe
photo d'illustration - Todd Van Hoosear CC BY SA 2.0

 
Voilà donc six ans que l’audiolivre connaît une embellie (pulmonaire, évidemment) : pour 2018, la croissance est de 37,1 %, soit 127,1 millions $ de mieux qu’en 2017. Les grands formats ont eux aussi connu une très forte croissance, avec 6,9 % de revenus de mieux, soit 196,9 millions $.



 
Notons qu’en parallèle, l’audiolivre physique, lui, plonge de 21,5 %, passant de 58,2 millions $ à 45,7 millions $.

Ces données concernent les éditeurs de trade books, ou livres grand public – à nuancer avec le fait que tout ce qui relève de l’éducation et de l’universitaire a vu en revanche ses revenus diminuer. On parle d’une baisse de 0,4 % soit 57 millions $ de perdus en regard de 2017, pour s’établir à 14,55 milliards $ – ce qui inclut également l’édition professionnelle, les presses universitaires, le matériel de cours pour l’enseignement supérieur, etc.

Pour les différentes catégories éditoriales, les chiffres sont tous dans le vert, notant toutefois que la catégorie jeunesse et Young Adult est la plus timide avec seulement 3,3 % de croissance, à 2,111 milliards $ contre 2,043 milliards $ en 2017. 


 

Et le livre numérique ? Aux oubliettes, plus encore que jamais : il passe de 1,054 milliard à 1,016 milliard, soit 3,6 % de recul. 

Les chiffres proviennent de l’association des éditeurs américains (AAP), qui représente 1375 maisons. Pas la totalité du paysage éditorial des États-Unis, donc, mais un échantillon assez représentatif.


Commentaires
Ce titre avec un terme anglais... (J'avais saisi « terne », à moi Freud !)Tous les lecteurs ne savent pas ce que sont les trade books !
Le terme est expliqué au début du troisième paragraphe : livre grand public.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.