medias

USA : les ventes de livres sur internet rapportent autant qu'en librairie

Nicolas Gary - 21.07.2018

Edition - Economie - ventes internet livres - ventes livres librairies - revenus éditeurs américains


Avec plus de 26 milliards $ de revenus sur l’année 2017, l’édition américaine affiche une belle santé. Ce sont 2,72 milliards de livres qui ont été écoulés durant l’année passée, mais en dépit des chiffres vertigineux, c’est une nouvelle année de baisse, constatée depuis 2014.


DC_2506971-1
Kyle Boganwright, CC BY 2.0

 

Les données fournies par StatShot Annual indiquent que les livres de non-fiction restent le secteur le plus important : avec une croissance de 5,4 % entre 2016 et 2017, ce segment ne cesse de croître depuis 2013, ainsi que l’indique le tableau présenté par l’Association of American Publishers. En cinq ans, ce segment a pris 28,4 % pour atteindre 6,18 milliards $ – et sur cette période, 150 millions de titres ont été vendus de plus qu’en 2013. 

 

Côté fiction pour adultes, c’est toujours un recul, bien que ce soit le plus gros des ventes : avec 4,38 milliards $, cette catégorie n’a connu de croissance qu’en 2015.




 

Côté jeunesse et Young Adult, tant en fiction qu’en non-fiction, les ventes sont en hausse de 1,1 % et 4,4 % respectivement. Les recettes des éditeurs ont augmenté de 11,3 % pour atteindre 3,67 milliards $ au cours des cinq dernières années. Cependant, le secteur non-fiction est en recul de 2,3 % à 652 millions $.

 

Le livre audio, devenu la star des médias et des ventes en ligne entre autres, reste le format à la croissance la plus rapide : 28,8 % de mieux entre 2016 et 2017, mais plus encore 146,2 % depuis 2013. Quant au livre de poche, il reste une valeur sûre, avec plus d’un milliard de ventes, soit 36,9 % de l’ensemble du volume des ventes. 
 

 

Autre point très intéressant : pour la première fois, les ventes en ligne représentent quasiment le même poids que les ventes physiques, avec, respectivement, 7,6 milliards $ et 7,5 milliards $ pour 2017. Ce qui laisse malgré tout rêveur quant aux parts de marché dont dispose désormais Amazon sur le territoire américain.

Dans les magasins, se vendent à 43,2 % des livres imprimés, 27 % des ebooks, et 16,3 % des contenus pédagogiques. Enfin, l’audiolivre en téléchargement représente 10,5 % des revenus et 3,1 % pour l’audiolivre physique.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.