USA : un classement des dix villes les plus littéraires

Clément Solym - 26.01.2012

Edition - International - Washington - littéraires - classement


Chaque année, l'université de l'État du Connecticut établit le classement des dix villes qui offrent le plus de possiblités en termes de lectures et d'accès à l'information : les dix villes les plus littéraires. Washington, D.C se hisse au sommet alors que New York est tout simplement absente du top dix.

 

L'université du Connecticut a choisi de partir directement des villes et des perspectives qu'elles offrent à leurs habitants en termes d'accès à la lecture pour établir le classemement des « villes les plus littéraires ».

 

L'enquête part « de données qui incluent le nombre de librairies, ressources documentaires, la diffusion des journaux et des ressources d'Internet ». A partir de cela, l'université a établi un classement.

 

Et les lauréates sont :

 

1. Washington, D.C.
2. Seattle
3. Minneapolis
4. Atlanta
5. Boston
6. Pittsburgh
7. Cincinnati
8. St. Louis
9. San Francisco
10. Denver

 

 

 

 

 

L'étude est intrigante parce qu'elle indique que la richesse ne joue par forcément.

 

« Pour l'édition 2011 de l'enquête, j'ai également examiné la relation entre la richesse d'une ville et l'accès à la littérature. En utilisant les données du recensement des États-Unis pour les revenus dans les villes concernées, j'ai appris que les plus riches ne sont pas plus susceptibles d'être bien classées que les villes plus pauvres », explique le Jack Miller, président de l'université.

 

Par exemple, en partant du revenu médian par famille, la ville d'Anchorage en Alaska est classée 5e,  mais seulement 61e dans le classement de l'université, alors que Cleveland observe le phénomène inverse.

 

La grande absente, c'est bien sûr la grande pomme, New York qui est quand même la capitale culturelle du pays, la source d'inspiration de nombreux écrivains, siège de l'édition du pays, etc.