medias

Utilisateur d'Amazon méfie toi, Jeff Bezos veille et sévit

Fasseur Barbara - 24.05.2018

Edition - Société - Amazon Ban Jeff Bezos - Surveillance Amazon Internet - Ban Surveillance Amazon


Alors oui, Amazon c’est parfois bien pratique pour les suggestions et les listes de Noël des petites cousines, mais ça l’est nettement moins quand Amazon sévit. Car oui, parfois, Amazon punit de manière plus ou moins visible. Suppressions de compte plus ou moins justifiées et reconnaissance faciale à disposition des forces de police américaines : aux États-Unis, Amazon devient décidément très autoritaire.


261-365 (Year 6) Head in the dryer
(George Redgrave, CC, BY ND 2.0)
 

Ces derniers temps, plusieurs utilisateurs à travers le monde ont vu leur compte clôturé, le site arguant d'un trop grand nombre de retours de la part de ces derniers. Pendant ce temps, 30 organisations se sont mobilisées derrière l’American Civil Liberties Union pour protester de l’utilisation d’Amazon Rekognition par les forces de l’ordre.

Selon eux, le déploiement de l’outil de reconnaissance faciale confère « un dangereux pouvoir de surveillance » ont-il clamé dans leur lettre à Jeff Bezos. « Mis entre les mains des gouvernements, Amazon Rekognition se prête à tous les abus. Ce service représente une grave menace pour les communautés, dont les personnes de couleur et les émigrés, et menace la confiance et le respect qu’Amazon a construit » rapporte également TV5.

Enfin confiance et respect, pas pour tout le monde… Parlez-en à la centaine d’utilisateurs qui ont vu leur compte bloqué sans autre forme de procès : impossible de passer commande, pour cause de trop nombreux retours. Les Amazoneurs s’affolent sur les réseaux et cherchent à contacter les services du site, mais rien à faire. Voilà ce qui arrive quand on contrarie Mr Jeff.
 
Pourtant, le retour simple et rapide des articles qui ne conviendraient pas demeure l'un des arguments sur lesquels s’est fondé le succès du site. Alors quand un autre utilisateur, Nir Nissim, reçoit un mail l’informant de la clôture de son compte pour violation des conditions d’utilisation de la société, il en reste pantois.

D’après lui, il n’avait retourné qu’un seul objet cette année et quatre l’an passé. Malgré tout, il est banni. «Vous ne pouvez pas ouvrir de nouveau compte ou en utiliser un nouveau dans le but de commander sur notre site », ajoute Amazon. Happy End cependant, après de nombreux appels et messages, le voilà rétabli près à dépenser sa précieuse carte cadeau de 450 $ qui était jusqu’alors bloquée.

Un porte-parole d’Amazon a réagi au mouvement de protestation qui a démarré sur les réseaux. « Nous voulons que tout le monde puisse utiliser Amazon, mais il y a quelques rares occasions où certains utilisateurs abusent de nos services sur une période prolongée. Nous ne prenons jamais ces décisions à la légère, mais avec plus de 300 millions de clients à travers le monde, nous prenons des mesures quand il est nécessaire de protéger l’expérience utilisateur du plus grand nombre » rapporte le Wall Street Journal.

Par abus, ils entendent les demandes de remboursement pour un nombre excessif de produits, le renvoi d’objets ne correspondant pas à la commande ou violant d’autres règles, la rémunération pour des avis laissés sur des produits. Ces cas sont habituellement vérifiés par des employés doués de conscience après que les algorithmes ont détecté des comportements suspects. Du moins, l'affirme-t-on chez Amazon.
 



Commentaires
La limite d'Amazon devrait être clairement exprimé (et clarifié / jamais rien renvoyé mais échangé oui ou remplacé lors d'une perte à la livraison).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.