Vade-mecum : contrôler le prêt d'ebooks en bibliothèque

Cécile Mazin - 30.01.2013

Edition - Bibliothèques - prêt d'ebooks - vade-mecum - tutoriel


Les bibliothèques publiques peuvent commencer à sortir leur calculatrice : sur la question du prêt d'ebooks, elles sont la dernière roue d'un carrosse, dont les éditeurs ne sont pas décidés à sortir. Heureusement, l'association professionnelle américaine, ALA, vient de présenter un tutoriel des choses à faire et savoir, pour mieux comprendre les conditions proposées par les éditeurs.

 

 

 

 

C'est le second rapport que présente l'American Library Association, le précédent remontant au mois d'août 2012. Dans ce nouveau document, on analyse et passe au crible tout ce qui concerne les conditions générales de ventes des maisons, qui proposent une offre numérique aux bibliothèques. Le tout devient une sorte de vade-mecum, comparant les offres et les services. 

 

Au terme d'un questionnaire portant sur une petite quinzaine de points essentiels et notés sur 5 points à chaque fois, le bibliothécaire averti découvrira avec bonheur à quelle sauce on compte bien le faire passer pour une dinde. Si nombre d'établissements ont d'ores et déjà signé dans des conditions assez douloureuses, il est encore possible de comprendre, au travers de ce tableau de bord, si l'offre proposée est honnête, acceptable ou insultante. 

 

L'évaluation porte tout à la fois sur des critères commerciaux, humains et technologiques, permettant de mettre en balance les contrats types. Avec cette image qui reflète bien l'état d'esprit global. Soit un homme décidant d'acheter une voiture, selon lui, l'espace pour reposer sa tête est important, plus que le supplément que lui coûterait de faire aménager un espace spécifique... 

 

Il en va de même pour la bibliothèque : le coût de l'intégration d'un catalogue, le coût d'achat des titres ou les conditions d'accessibilité (fonctionnalité text-to-speech ou non, nombre de prêts limité), sont autant de critères qu'il faut avoir en tête. En parallèle, une enquête est également menée pour déterminer les conditions de travail autour de ces questions numériques. À terme, l'ALA publiera une synthèse balayant l'ensemble des difficultés et atouts que connaît la profession. (via MPHBooks)

 

Parmi les critères à juger, on retrouvera des grands classiques 

  • Retrouve-t-ton des conditions restrictives qui considèrent l'ebook comme un pbook ?
  • Peut-on transférer les fichiers
  • Le droit de prêt est-il soumis à une licence d'utilisation ou un achat définitif
  • L'éditeur exige-t-il que le lecteur se rende à la bibliothèque pour télécharger son ebook

 

Etc. 

Oui, on en est encore là... Notons qu'en France, c'est encore plus loin...

 

Le PDF, long et douloureux, est accessible à cette adresse.