Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Valoriser la francophonie à travers le monde

Clément Solym - 20.03.2012

Edition - International - accord - partenariat - francophonie


Un accord supplémentaire vient d'être trouvé entre la Bibliothèque nationale de France et le Centre national du livre, en vue de promouvoir la francophonie à l'étranger. Une convention de partenariat signée, pour une durée de trois ans, à l'occasion du Salon du Livre de Paris par Bruno Racine, président de la BnF et Jean-François Colosimo, président du CNL, vise à valoriser le modèle, l'expertise et la présence du livre français à l'étranger.

 

Pour les deux organismes, la mission, ainsi qu'ils l'ont acceptée, sera de mettre en commun compétences et moyens, pour « renforcer la coopération », non seulement entre eux, mais également avec leurs homologues sur toute la planète.

 

 

Le tout décliné en trois axes : 

 

La création et l'implantation d'« Espaces français » au sein des bibliothèques nationales étrangères

Dès 2012, ces fonds de ressources liées à la France, à sa culture et à sa société seront mis en place, le premier à la Bibliothèque nationale de Singapour, le deuxième au sein de la Bibliothèque nationale du Vietnam. D'autres suivront en 2013.

 

Le soutien à la préservation du patrimoine haïtien

Pour accompagner la Bibliothèque Nationale d'Haïti (BNH) dans sa mission de conservation du patrimoine national, la BnF et le CNL prendront en charge le recensement et l'acquisition des titres d'auteurs haïtiens publiés en France. Elles feront appel pour cela aux librairies spécialisées dans la fourniture d'ouvrages francophones implantées localement.

 

La mise en réseau des bibliothèques du Levant

Les bibliothèques liées à la présence de la France au Proche-Orient, que ce soit au Liban, en Syrie, en Iraq, en Jordanie, en Israël, dans les Territoires Palestiniens ou encore en Égypte, représentent un ensemble unique de fonds prestigieux. La BnF et le CNL favoriseront leur rapprochement par la création d'un catalogue collectif en ligne, la création d'un portail fédérateur et le lancement, à terme, d'un programme de numérisation.

  

Un accord qui intervient alors que l'Organisation internationale de la francophonie vient de dévoiler son rapport sur l'Observatoire de la langue française, pour l'année 2010. « Au total, plus de 116 millions de personnes apprennent le français, dont environ la moitié comme une langue étrangère. La progression globale constatée par rapport à 2007 mérite d'être relativisée, car elle cache des disparités entre les régions du monde. L'augmentation des effectifs repose surtout sur le continent africain, avec des variations parfois considérables à la hausse du fait des progrès de la scolarisation dans les pays où le français est la principale langue d'enseignement. » (à retrouver à cette adresse)

 

En parallèle, le commissaire général du Forum mondial de la langue française a dévoilé le programme de l'édition à venir. Du 2 au 6 juillet prochain, à Québec, ce sont plus d'une centaine d'activités qui seront proposées. 

 

 

La francophonie, à travers les livres