Vassili Belov, l'homme qui chantait la Russie des champs

Clément Solym - 05.12.2012

Edition - International - Vassili Belov - Russie - décès


C'est à l'âge avancé autant que vénérable de 81 ans que l'écrivain russe, Vassili Belov a quitté sa terre, et la littérature slave, dont il était devenu l'un des plus illustres représentants. 

 

Emporté par une hémorragie cérébrale, assure la presse russe, l'auteur était l'un des écrivains campagnards, célébrant la Sainte Mère Nature, à l'opposé d'une frénétique adoration contemporaine pour les milieux urbains. 

 


 

 

Les vieilles, son livre paru en français en 1985, chez Gallimard, et traduit du russe par Lily Denis, raconte les méfaits de la collectivisation et la vie dans les kolkhozes. 

 

Opposant au régime communiste et à l'ouverture au monde occidental, il était devenu rare dans les bibliothèques du pays, depuis plus d'une vingtaine d'années, rapporte l'AFP.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.