Vente aux enchères : une lettre écrite par Sartre à l'âge de 6 ans

Clément Solym - 07.04.2011

Edition - Société - sartre - lettre - enchères


Le 13 avril prochain, une lettre autographe de Jean-Paul Sartre sera mise en vente chez Drouot par Thierry Bodin pour Piasa. Si la mise à prix est élevée, 2500 euros, l’intérêt principal ne réside certainement pas tant dans le fond du propos de ces quelques lignes que dans les lettres retenues ou oubliées par le très jeune Sartre, à peine âgé de 6 ans et demi.


Nos confrères de L’Express en donnent ironiquement le contenu, en respectant scrupuleusement l’orthographe du philosophe :

« Cher Monsieur Courteline, Grand-père m'a dit qu'on vous a donné une grande décoration cela me fai bien plaisir quart je rit bien en lisant Théodore et Panthéon Courcelle qui passe devant chey nous. J'ai aussi esseyé de traduire Théodore avec ma bonne allemande mais ma pauvre Nina ne comprenait pas le sence de la plaisanterie. Votre futur ami. »

Certes, Sartre a été recalé lors de son premier passage de l’agrégation de philosophie mais c’était sans doute une simple erreur de parcours, étant donné qu’il arriva, l’année suivante, premier des admis. Et cette nouvelle année de travail intense fut l’occasion pour le prêtre de l’Existentialisme de faire la connaissance avec Simone de Beauvoir qui s’octroya, elle, la seconde place au concours.

Comme quoi, rien ne sert de perdre le sommeil si votre enfant connaît encore quelques lacunes en orthographe alors qu’il n’a pas encore sept ans…Courage, il peut encore devenir un philosophe de la trempe de Sartre !