Vente combinée ebook et papier : la loi occulte à tort

Clément Solym - 20.09.2010

Edition - Justice - prix - unique - ebook


Les questions autour du livre numérique ne se portent plus sur la légitimité de ce format, mais désormais sur les modalités de vente. Un bienfait, certes, mais la réalité traîne encore avec un gros temps de retard...

Deux mammouths sont actuellement dans les antichambres de l'Assemblée nationale. Le plus récent, la TVA réduite sur le livre numérique, qui passerait à 5,5 %, l'autre, qui concerne le prix unique pour l'ebook. C'est pourtant cette dernière qui reçoit les attaques les plus sévères - et pour cause. En son état, la proposition de loi a suscité des réactions particulièrement vives (voir notre actualitté)

La vente combinée, méchante absente ?

Mais un autre pan de la vente de livres semble complètement occulté par le projet. « La question est de savoir à quel point les trois grands acteurs du marché du livre ont déjà verrouillé le texte », nous explique-t-on. En l'état, le projet de loi n'examine absolument pas la possibilité d'une vente cumulée du livre papier et de l'ebook.

Selon nos informations, ce type d'offre, offrant la vente combinéee papier+ebook lorsqu'elle est proposée peut déjà représenter 20 % des ventes sur certains titres. Une augmentation du chiffre d'affaires pour les éditeurs qui n'est pas du tout négligeable, dans un marché qui est en train de se mettre en place. Mais pour le lecteur, c'est aussi l'occasion de profiter du meilleur des deux formats, pour un surcoût qui semble acceptable.

Les aménagements déménagent

« Il est vaguement question dans le projet de loi d'aménagements particuliers pour les produits composites, mais ça ne semble pas couvrir pas le cas de la vente combinée », ajoute notre source. En outre, la vente combinée serait une excellente manière de contrer les acteurs qui mettent en opposition permanente numérique et papier.

La question d'un prix unique du livre numérique semble déjà lourde de conséquences pour un marché qui évolue en permanence. Mais une nécessaire marge de manoeuvre semble avoir tout à fait sa place - et impliquerait donc que l'appareil législatif se penche sur la question de possibles remises pour ce type de transaction.

Des idées qui faisaient partie des propositions contenues dans le rapport Albanel, mais qui n'apparaissent clairement pas dans le projet de loi.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.