Vente de DirectGroup France : Bertelsmann attend les offres

Clément Solym - 19.11.2010

Edition - Economie - directgroup - france - vente


La vente de DirectGroup France est toujours au centre des préoccupations du groupe Bertlesmann, et manifestement, plus que jamais d'actualité, si l'on en croit une note interne.

Petit souvenir : en juillet 2008, Bertelsmann assurait que France Loisir n'était absolument pas sur la sellette et que la vente de la filiale DirectGroup France qui comprend donc la division France Loisir ainsi que le vendeur de livres audio Audible qui seraient visés, n'était que « pure spéculation ».

Probablement pas tant, bien que les mois aient passé. En effet, la direction a reçu manifestement plusieurs candidatures pour le rachat et désormais, elle souhaite « se donner le temps d’examiner ces candidatures et attendre le dépôt d’offres précises avant de prendre la décision de conserver ou de céder nos activités ».


Ainsi, jusqu'à mi-décembre, prévient-on, « des acheteurs potentiels vont pouvoir accéder à des informations de toute nature (commerciales, financières, juridiques et sociales) qui leur permettront de construire une offre ferme qui sera étudiée par notre actionnaire ». Ces derniers, en présence d'avocats, devraient parcourir les bureaux « pour rencontrer le management et poser des questions opérationnelles ».

Et Bertelsmann assure qu'au terme de cette expertise, une offre « conforme aux intérêts du groupe Bertelsmann et de DirectGroup France » pourrait être faite. Et puis, les négociations pourront commencer.

Petit avertissement sans frais, mais qui vaut le coup d'être diffusé...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.