Vente de livres en ligne : "Intégrer naturellement les libraires” (éditions Métailié)

Cécile Mazin - 26.08.2016

Edition - Les maisons - editions Métailié vente - livre vendre internet - libraires éditeur connexion


Petite nouveauté de rentrée pour les éditions Métailié, qui ont décidé de proposer une solution de vente en ligne de leurs ouvrages. Un projet que la maison souhaite vertueux, précise Frédéric Métailié, responsable numérique. « Proposer aux internautes l’option d’achat, à travers des partenaires libraires, devient essentiel », souligne-t-il.

 

 

 

Voilà quelque temps déjà que la maison Seuil – groupe La Martinière, auquel se rattachent les éditions Métailié – propose une solution d’achat en ligne, renvoyant vers des sites de libraires. « Nous réfléchissions à l’opportunité de cette option depuis longtemps, sans parvenir à trouver la solution idéale », précise Frédéric Métailié. 

 

« Les éditeurs ont conscience que disposer d’un site, où les internautes viennent chercher des informations, est une étape indispensable. Or, à aucun moment nous n’avons envisagé de réaliser des ventes directes : nos relations avec les libraires reposent sur une confiance mutuelle. Il n’était pas question de les court-circuiter, plutôt de les intégrer naturellement dans la navigation et la commercialisation. »

 

Combler le manque de l’achat en ligne passait donc par une solution simple : recenser des libraires partenaires, sans fermer aucune porte. « Nous répertorions aujourd’hui le plus grand nombre possible de librairies qui disposent d’une plateforme de vente, avec un éventail large. »

 

L’indexation est automatisée, suivant l’ISBN ou l’EAN du livre – que ce soit en format numérique ou en papier. « Si un libraire souhaite figurer dans cette liste, il lui suffit de nous contacter. »

 

Cette option de vente s’est répandue avec le temps, sur différents sites d’éditeurs. « L’impératif pour nous était de parvenir à une solution automatisée, sans investissement complexe. Mais également d’assurer aux lecteurs un parcours d’achat au travers de partenaires de confiance. On sait que la vente en ligne peut être une perspective déroutante, voire rédhibitoire, d’où la nécessité de sites fiables. »

 

 

 

Le site propose à ce titre une liste de libraires, « pour ceux qui n’aiment pas acheter en ligne ». Un annuaire qui a vocation à grandir, et que la maison a constitué autour de ses propres bases de données. « L’indexation est simple, il suffit de nous contacter. »

 

En somme, l’achat en ligne devient vertueux, dès lors qu’il intègre les autres membres de la chaîne du livre. « En définitive, nous disposons d’un outil qui sert de conseil et de suggestion pour l’achat, en fluidifiant la transaction en ligne, plutôt que de réelle prescription. Nous souhaitons créer l’opportunité. » 

 

À ce titre, le renvoi s’opère sans modèle d’affiliation, pas vraiment dans la stratégie de la maison. « Nous y penserons certainement avec certains opérateurs, mais préférons nous concentrer sur des modèles différents. Ainsi, l’une des approches serait de connecter les logiciels des acteurs numériques, directement à notre site. Toujours dans la perspective de simplifier l’acte d’achat. »