Vente en ligne et réseaux sociaux : libraires, vos (livres) papiers !

Nicolas Gary - 16.02.2019

Edition - Librairies - libraire pratiques internet - évolutions méthodes vente - clients lecteurs libraires


À l’heure de l’évolution de nos pratiques d’achat et de lecture vers le numérique (EPUB et achats en ligne), on peut se questionner sur la place des relations lecteurs-libraires dans cette nouvelle dynamique culturelle. Dans une société où 45 % des lecteurs ont déjà acheté leur livre en ligne (en évolution de 7 % par rapport à 2015) face à un achat à la librairie qui a diminué de 5 % depuis 2015 (Ipsos), comment les libraires s’adaptent-ils à ces nouvelles pratiques ? 

Librairie l'Acacia (Paris)
Librairie l'Acacia - photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
Si les ventes en librairie et GSS continuent de dominer le marché, les librairies se dotent de plus en plus, pour celles qui ont les capacités financières, de sites internet. Véritables vitrines en ligne de leur commerce, les libraires proposent une grande partie de leur conseil au travers de ces plateformes. 

Prenons des exemples de librairies indépendantes qui ont pleinement exploité leur site internet, la librairie Mollat à Bordeaux ou encore Ombres Blanches à Toulouse, leur site internet respectif proposent aux lecteurs un ensemble d’outils et de conseils. 

Tout d’abord, des éléments permettant d’attirer le lecteur à la librairie physique, au travers de l’agenda de rencontres et animations par exemple, mais également de la réservation en ligne, permettant de réserver le livre souhaité et de le récupérer plus tard au sein même de la librairie, permettant ainsi les éventuels frais de livraison. 

Au-delà de ces éléments « d’attraits », c’est souvent par leur « offre » numérique que ces librairies cherchent à se distinguer : au-delà de la vente de livres numériques, on retrouve ainsi des dossiers, penchants numériques des tables thématiques de libraires, des notes de lectures et coup de cœur qui remplacent ainsi le conseil libraire et le petit carton « coup de cœur » sur les couvertures. 

Mais on retrouve également des éléments uniquement possibles en ligne comme des vidéos d’interview d’auteurs, des podcasts, des live ou encore des blogs destinés à un certain type de lectorat (la librairie Mollat possède un blog uniquement destiné aux lecteurs adolescents en leur proposant des sélections régulièrement). 

Pour les librairies qui n’ont pas les moyens de développer un tel outil numérique, très onéreux à la création et chronophage dans son alimentation régulière, des groupements de libraires, souvent dans le cadre d’une association, se sont montées : Place des libraires, Les librairies indépendantes de Nouvelle-Aquitaine ou CanalBD… la liste est longue 
 
Certains s’approprient les outils permettant de recenser les stocks dans toutes les librairies pour un titre papier permettant au lecteur de savoir où trouver son livre dans la librairie la plus proche de lui. Et de se le faire livrer ou de regrouper les frais afin de pouvoir proposer la vente de livres numériques. Dans certains cas, ce site permet également la mise en ligne de coups de cœur de sélection et d’agenda. 

Tous ces éléments, adossés à une communication sur les réseaux sociaux, font de l’achat en ligne une nouvelle expérience d’achat pour les lecteurs, finalement assez proche de celle en librairie physique, mais s’adaptant aux nouvelles pratiques d’achats des lecteurs français, tout cela dans le but de la fidélisation client. 
 

Article réalisé et publié dans le cadre des travaux menés avec les élèves du Master 1 Apprentissage de l’université de Villetaneuse — Paris 13, spécialité Commercialisation du livre. Les étudiants sont invités à écrire sur un sujet lié au monde de l'édition, suivant des consignes de rédaction journalistique. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.