Vente exclusive sur Amazon : le paysage éditorial en mutation

Clément Solym - 16.12.2009

Edition - Société - vente - exclusive - amzon


Hier, Stephen R. Covey a mis un grand coup de pied dans le postérieur de son éditeur. Récupérant les droits numériques de ses livres, il signe un accord avec un éditeur numérique qui le diffusera exclusivement sur Amazon en version ebook. La Terre tremble...

Mieux : deux ouvrages seront l'apanage de la plateforme d'Amazon, et lisible sur le Kindle, uniquement. Nous l'avions plusieurs fois répété : viendra le moment où Amazon sera en mesure de faire des offres directement à des auteurs réputés, en leur proposant un contrat particulièrement rentable et juteux. Très loin de ce qu'un éditeur peut aujourd'hui mettre sur la table.

Pour Stephen, c'est jackpot. Ou presque. Parce que l'exclusivité, cela implique le format propriétaire d'Amazon, une sorte de DRM mesquin, mais qui s'est ouvert en conquérant les supports iPhone, BlackBerry, Android bientôt, les PC et prochainement les Mac... Et qui surtout joue sur un prix démentiellement bas pour parvenir à s'imposer comme le format de référence. Les mauvaises langues diraient que l'on nivelle par le bas...

Si les auteurs commencent à traiter directement avec Amazon pour leurs ebooks, la situation va changer sérieusement. Un gros poisson comme Stephen Covey qui sacrifie un large public et un verrouillage au profit de meilleures rentrées d'argent... Vraiment ? Encore faudrait-il pouvoir savoir quels accords ont été passés. On sait que la répartition des droits donnera à Stephen plus de la moitié du prix de vente du livre.

Mais à combien Amazon achètera-t-il les livres ?