Ventes de livres aux USA : tous les compteurs dans le vert

Clément Solym - 25.05.2010

Edition - Economie - ventes - livres - mars


 L'IDPF n'a pas encore délivré ses chiffres de ventes d'ebooks pour le mois de mars que déjà l'Association of American Publishers annonce que les chiffres de mars sont monstrueux pour les ventes de livre papier. En effet, on évoque un résultat de 458,2 millions $ (plus de 369 millions €), soit une augmentation de 16,6 % en regard de mars 2009 et une hausse de 8 % sur le début de l'année. 

Encourageant ? Plutôt, oui. Parmi les excellents résultats, le marché du livre adulte (pas des livres spécialisés pour adultes, hein...), qui monte de 38,2 % sur le mois et de 23,5 % d'une année à l'autre, pour se monter à 123,2 millions €. Le secteur du livre jeunesse accuse lui un recul de 12,3 %, à 45,4 millions $.

Autre marché en recul, mais ce n'est plus une nouveauté, celui du livre audio, qui perd 8,6 % à 9,8 millions $. Dans le détail toutefois, on constate une augmentation de 29,3 % des téléchargements. Le support physique vit véritablement ses dernières heures en la matière...


Quant au marché des ebooks ? Eh bien, il continue d'augmenter et il sera intéressant de confronter le chiffre annoncé par l'AAP, à celui que l'IDPF ne tardera probablement plus à révéler. En effet, pour les deux premiers mois de l'année, l'organisme annonçait des résultats de 60,8 millions $, soit 28,9 millions $ en février et 31,9 millions $ en janvier. 

Pour le mois de mars, les ventes se monteraient à 28,5 millions $ selon l'AAP, soit une augmentation de 251,9 % en regard de l'année 2009. Le marché du numérique serait donc inférieur à 100 millions $ sur le 1er trimestre 2010. En regard des 458 millions générés sur le seul mois de mars pour les livres papier, nous restons loin de chiffres saisissants...