Ventes de livres de l'été : des sentiments et de la fureur de vivre

Clément Solym - 19.08.2011

Edition - Les maisons - classement - meilleures - ventes


Livres Hebdo a publié un sondage mené avec Ipsos (article sous abonnement) sur les meilleures ventes de l’été. Beaucoup de romans, surtout des drames psychologiques. Mais l’eau de rose n’est pas passée de mode.


Kathryn Stockett s’impose comme une nouvelle grande romancière (par la taille des ventes au moins). Deuxième roman le plus vendu cet été en France, The Help, ou en français, La couleur des sentiments, a déjà touché plus de 350 000 lecteurs dans l’Hexagone. Le livre a dépassé les 5 millions d’exemplaires vendus aux États-Unis. Le roman décrit les relations raciales dans les États-Unis des années 1960. La femme de ménage de son frère n’a d’ailleurs pas apprécié les ressemblances (notre actualitté).
 
Également au menu...
 

Autre succès notable, celui de l’autobiographie en 100 pages de David Servan-Scheiber, neuro-psychiatre mort le 24 juillet. Le livre, 5ème du top 20 toutes catégories confondues, avait déjà du succès, mais celui-ci a nettement augmenté lors du décès de l’auteur. En 100 pages, l’homme raconte son long combat contre le cancer. 


Fred Vargas continue à accumuler les meilleures ventes. L’armée furieuse, roman de mœurs en Normandie, est 6ème du classement général, première de celui des romans. Elle a déjà écoulé 435 000 exemplaires, tandis que l’insoutenable suspens du thriller de S. J. Watson, Avant d’aller dormir, a fait florès. Amnésie quotidienne de la veille, voilà un sujet qui vend 118 000 exemplaires. 
  

Outre ces petits nouveaux, on trouve parmi les meilleures ventes de cet été Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, de Katherine Pancol.