Vers une robotisation des entrepôts Amazon ? 1300 emplois menacés

Maxim Simonienko - 17.05.2019

Edition - International - automatisation entrepôt amazon - amazon perte d'emploi - amazon production machine


En février 2019, en direct de l'un de ses entrepôts situé à Baltimore (Maryland, États-Unis), Amazon avait déclaré qu'il lui faudrait au moins 10 ans afin d'avoir des entrepôts entièrement automatisés. Et on dirait bien qu'une session de tests a déjà été lancée. Une poignée de machines aurait fait une apparition remarquée dans des entrepôts situés près de Seattle, Francfort, Milan, Amsterdam et Manchester.
 

Entrepôt Amazon de Baltimore (Maryland GovPics - CC BY 2.0)
 

La société de Jeff Bezos envisage d'installer les machines CartonWrap de CMC Srl dans des dizaines d'entrepôts  Amazon. Ces robots peuvent créer des boîtes autour des commandes personnalisées ainsi qu'ajouter des cachets et des étiquettes. Les machines en question seraient en mesure de construire 600 à 700 boîtes par heure, soit quatre à cinq fois plus rapidement qu'un humain.

De fait, la société a déjà fait le calcul : ces petits bijoux de technologie coûteraient chacun 1 million de dollars. Cependant, au vu de leur efficacité, Amazon pourrait recouvrer ses coûts en moins de deux ans... Mais peut-on en dire autant pour ses employés ?
 

1300 emplois supprimés pour des robots


Si le géant de la vente sur Internet venait à déployer ces machines, 24 emplois seraient définitivement supprimés sur chaque site. Pour être plus précis, si Amazon arrive à déployer ces nouveaux dispositifs dans les 55 centres de traitement des commandes américains pour des stocks de taille standard (inférieure ou égale à 45 x 34 x 26 cm), en tout 1300 emplois seraient supprimés. 
 

« Nous testons cette nouvelle technologie dans le but d'accroître la sécurité, d'accélérer les délais de livraison et d'accroître l'efficacité sur l'ensemble de notre réseau, a déclaré une porte-parole d'Amazon dans un communiqué. Nous prévoyons que les économies d’efficacité seront réinvesties dans de nouveaux services pour les clients, où de nouveaux emplois continueront d’être créés ». 

On s'en remet donc à la destruction créatrice...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.