Viaduc du Livre : l'édition indépendante et la chaîne du livre

Clément Solym - 22.12.2014

Edition - Les maisons - Autre livre - édition indépendante - chaîne livre


L'association d'éditeurs indépendants L'Autre Livre propose de découvrir le Viaduc du Livre, qui se tient à Paris, dans le XIIe arrondissement. Du 22 décembre au 4 janvier, des expositions permanentes et une librairie éphémère offriront l'occasion de compléter ses achats de Nouyel. 

 

 

 

 

Ce soir, tout particulièrement, une table ronde organisée par l'Autre Livre, et proposée par les éditions du Petit Pavé, reviendra sur la chaîne du livre, telle qu'elle se présente aujourd'hui, et le positionnement de l'association. Gérard Charbonnier, président de l'association et directeur des éditions du Petit Pavé, sera présent pour amorcer le débat.  

Depuis sa création en 2003, l'association l'Autre livre s'attache à résister à la marchandisation du livre et défend l'exception culturelle, la pluralité et la diversité face à la concentration croissante de l'édition et de la distribution dans des groupes industriels et financiers, et face à l'arrivée de géants mondiaux du numérique dans la chaîne du livre. 

Cette situation, les éditeurs indépendants la vivent chaque jour tout en résistant pour assurer leur survie — et par-delà, la survie de la littérature et de la pensée. 

Cette résistance, les éditeurs indépendants ont estimé que, tout en conservant chacun leurs particularités, leur personnalité, leur différence, ils seraient mieux à même de l'assurer en se regroupant dans l'association l'Autre Livre. 

Ainsi, chaque année depuis plus de dix ans, avec l'arrivée de l'hiver, l'association l'Autre Livre organise un salon pour présenter les ouvrages des éditeurs indépendants et échanger, alerter les citoyens sur la situation du livre et son rôle dans le débat d'idée et le lien social. 

Il faut attirer l'attention, précisait Gérard Charbonnier, sur le fait que 60.000 titres sont publiés depuis quelques années, quand on ne comptait que 40.000 nouveautés dans les années 90. Cette augmentation est à mettre en relation avec les quelque 3000 maisons d'édition que compte le paysage français. « Ce chiffre met en lumière, avec moins d'une centaine de maisons connues du grand public, la différence de structure et de moyens de plus en plus importante qui caractérise le monde des livres et les conséquences que cela a pour l'exercice de l'activité des éditeurs indépendants, mais aussi pour les auteurs, les lecteurs », explique-t-il. 

 

Plus d'informations sur le Viaduc du Livre.