Victoire dans la défense des bibliothèques britanniques

Clément Solym - 17.11.2011

Edition - Bibliothèques - femerture - tribunal - décision


Dans la lutte pour la préservation des bibliothèques britanniques, toutes plus ou moins menacées de fermeture, et de coupures budgétaires, c'est une première victoire que le juge McKenna vient d'accorder aux défenseurs.

 

En effet, la Haute Cour vient de décider que les Conseils des villes de Somerset et Gloucestershire, qui avaient décidé de fermer une grande partie de leur réseau de bibliothèque, ont vu leur projet contrecarré.

 

Alors que les deux Conseils avaient joyeusement ignoré toute forme d'argumentation, sur la destruction de ce service public, le tribunal a tranché en faveur des demandeurs. Pour eux, c'est une « justification réelle de notre campagne, qui a depuis toujours soutenu que la suppression des services de bibliothèques publiques, pour les membres les plus défavorisés, démunis et vulnérables de notre collectivité, était particulièrement injuste ».

 

 

Pour Daniel Carey, avocat des demandeurs, la décision de la Haute cour est un message clair et fort. Cependant, les Conseils de chaque ville restent maîtres de leur décision sur les politiques publiques à mener. Il leur faudrait pourtant prendre en compte ces populations défavorisées, pour qui la fermeture des établissements est un manque terrible.