Villeurbanne veut plus d'usagers pour ses bibliothèques

Clément Solym - 23.04.2011

Edition - Bibliothèques - villeurbanne - mediathèques - campagne


« Des tarifs en baisse, davantage de services, de nombreux rendez-vous culturels, d’ateliers, de littérature, d’expositions,… Le réseau des médiathèques garde le cap », annonce fièrement le site des médiathèques de Villeurbanne.

C’est que, pour attirer les uns et les autres, toute une campagne de communication a été mise en place, valorisant non seulement le fonds de catalogue et son volument, mais également les prix revus, le tout avec une belle note d’humour. (voir le site)


Jouer sur les chiffres, c’est toujours une solution simple pour frapper l’esprit. En annonçant que pour une somme de 10 €, on peut disposer de 195.000 livres, 17.000 DVD, Loïc Charbier, adjoint de la ville chargé de la culture, fait valoir une politique innovante.

« Nous avons voulu développer des médiathèques conçues pour tous et toutes, initier une lecture populaire et de qualité, tout en la modernisant et l’adaptant aux nouvelles technologies… Nous poursuivons notre ambition et notre effort pour encourager une culture exigeante et accessible. »

En tout, un fonds de 280.000 titres, livres, romans, polars, album pour la jeunesse, BD, CD, DVD, etc. avec un accent porté sur la diversité de l’offre, mais également sa qualité.

Engagez-vous, qu'ils disent, engagez-vous

Côté prix d’inscription, c’est presque le prix unique de l’accès aux médiathèques, explique-t-il. « Dorénavant, les médiathèques sont gratuites pour tous les moins de 26 ans (jeunes, enfants, étudiants, jeunes travailleurs, etc.). Pour les Villeurbannais, l’inscription n’est plus que de 10 € (contre 27 € auparavant), l’inscription devient même gratuite pour tous les Villeurbannais qui ont des ressources limitées (titulaires du RSA, ceux qui ne disposent pas d’assez de revenus pour payer des impôts). »

Pour les personnes ne résidant pas à Villeurbanne, ça baisse aussi, passant de 52 € à 20 € et 10 € pour le tarif réduit. « Cette nouvelle tarification répond à la volonté de faciliter l’accès à la lecture, à l’art, à la musique, au cinéma… »

Notant que les inscriptions adultes étaient particulièrement freinées par les tarifs jusqu’à lors en vigueur, la ville a donc décidé de donner un coup de pouce. Elle compte en effet 16.000 inscrits, alors que Villeurbanne recense 140.000 habitants. En attendant mieux...