Vincent Van Gogh entre peinture sur l'eau et dessins inédits

Nicolas Gary - 18.06.2016

Edition - Les maisons - Vincent Van Gogh - textes carnets inédits - video Van Gogh


Le peintre Vincent Van Gogh a été imité par un artiste turc, Garip Ay, qui a reproduit des tableaux du peintre néerlandais, avec de la peinture à l’huile et un peu d’eau. La technique dite Ebru consiste, dans une bassine d’eau foncée, à poser la peinture. Et comme les liquides ne se mélangent pas, les tableaux se révèlent progressivement. Absolument magnifique. 

 

 

 

La méthode de l’Ebru compte parmi les réalisations figurant au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Et pour le peintre, l’occasion est belle : en une vingtaine de minutes, il est en mesure de réaliser les tableaux liquides. Le motif est par la suite transféré sur papier pour être définitivement immortalisé dans la technique originelle. L’artiste turc avait déjà expérimenté ce mode créatif, avec un autoportrait réalisé. 

 

Or, Vincent n’a pas fini de faire parler de lui : les éditions Seuil ont annoncé dans un communiqué qu’en novembre prochain un recueil de dessins originaux et inédits paraîtront. Il s’agit d’une publication simultanée, qui sera faite en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Japon. D’autres pays viendront par la suite. 

 

Suite à cette annonce, ni le musée Van Gogh d’Amsterdam ni le musée d’Orsay de Paris n’ont encore réagi. Il semble que plus de dessins soient publiés dans ce cadre. Mais pour l’heure, l’éditeur se refuse à faire le moindre commentaire, et tous les détails seront présentés lors que la publication se fera. Une conférence de presse devrait se tenir mi-novembre pour présenter officiellement l’ouvrage.

 

 

 

On ignore donc comment les dessins ont été découverts ou même d’où ils proviennent. Seule chose ayant filtré, il s’agit d’un carnet de dessins du peintre. « Ce carnet n’est connu que des propriétaires, de moi-même et de l’éditeur », assure à l’AFP Bernard Comment, qui est chargé de la publication de l’ouvrage. « La publication du livre sera l’acte de divulgation de ce carnet retrouvé. »

 

Rappelons que l’année passée, à Arles, une exposition de dessins inédits de l’artiste avait été présentée au public. « Van Gogh s’est nourri d’une multitude d’influences, qu’il a su intégrer dans des œuvres très innovantes sur le plan stylistique, mais aussi, très souvent, sur le plan technique. Cette exposition et le catalogue qui l’accompagne mettent en lumière différents aspects de l’un des œuvres dessinés les plus remarquables du XIXe siècle », expliquait la Fondation Van Gogh.