medias

Violé par un prêtre dans son enfance, il écrit son calvaire pour pardonner

Victor De Sepausy - 14.02.2017

Edition - Société - viol - prêtre - calvaire


Violé par un prêtre pendant quatre ans, alors qu’il était enfant, entre 1968 et 1972, le Suisse Daniel Pittet, finit par dénoncer celui qui l’a violé dans les années 2000. Il trouve par la suite la force de lui pardonner. C’est ce parcours qu’il vient raconter dans un livre intitulé Mon Père, je vous pardonne (240 pages, 18 €) qui sortira le 16 février prochain aux éditions Philippe Rey.

 

 

L’éditeur du livre, Philippe Rey, connaît l’auteur depuis une quinzaine d’années et c’est après avoir entendu son histoire qu’il lui a proposé de la mettre par écrit afin de la publier. Si le travail d’écriture a mis du temps à se mettre en place, il en ressort un projet libérateur.

 

L’ouvrage comporte une préface signée par le pape François. Il faut dire que l’auteur a eu l’occasion de le rencontrer pour lui faire part de son calvaire, une histoire qui a beaucoup touché le pape, rapporte RCF Radio.

 

Plus exceptionnelle encore peut-être, c’est la postface, qui est signée par le père Joël Allaz, celui-là même qui a violé l’auteur pendant quatre ans. C’est un échange de pardons qui libère la parole de chacun, à l’image de l’ouvrage écrit à quatre mains par une jeune Islandaise violée et son violeur australien.


Pour approfondir

Editeur : Philippe Rey
Genre :
Total pages : 240
Traducteur :
ISBN : 9782848765730

Mon Père, je vous pardonne ; survivre à une enfance brisée

de Pittet, Daniel(Auteur)

En 1968, dans la cathédrale de Fribourg, Daniel Pittet, neuf ans, rencontre le père Joël Allaz, qui l'invite à le suivre dans son couvent. Le calvaire de l'enfant débute : durant quatre ans, Daniel sera violé par ce prêtre manipulateur.La voie de la guérison est longue, mais le soutien de ses proches et sa foi le sauvent : il s'insère dans la vie professionnelle, se marie et fonde une famille de six enfants.

J'achète ce livre grand format à 18 €