Violence et intérimaires : Angela Merkel réclame des comptes à Amazon

Cécile Mazin - 18.02.2013

Edition - International - Angela Merkel - Allemange - Amazon


Finalement, la réaction d'Amazon aura été des plus radicales. Alors qu'une firme chargée de la sécurité a été mise en cause dans un documentaire diffusé sur la chaîne allemande ARD, la société américaine a décidé de prendre les mesures qui s'imposent. HESS, qui s'occupait de la sécurité pour Amazon a été tout simplement virée.

 

 


 

 

« Amazon a obtenu que le service de la sécurité, critiqué, ne soit plus longtemps à son service, avec un effet immédiat. En tant qu'employeur responsable de quelques 8000 salariés dans la logistique, Amazon applique une tolérance zéro face à la discrimination et l'intimidation, et attend le même comportement de la part de toutes les entreprises qui travaillent avec nous. »

 

Le communiqué est sans appel, d'autant plus que le ministre de l'Emploi allemand, Ursula von der Leyen, a menacé d'annuler les accords passés avec la société Amazon, concernant l'emploi de travailleurs intérimaires. 

 

L'enquête sera de toute manière ouverte, suite au reportage. De son côté, la société HESS a nié que ses employés soient liés à des groupements néo-nazis, mais a reconnu avoir fait des descentes dans les chambres qui accueillaient les salariés intérimaires. Les actes de violence n'ont pas été cependant avoués.

 

Pour sa part, la chancelière allemande Angela Merkel a exigé une explication d'Amazon, qui a promis de mener une enquête interne pour déterminer ce qui s'est réellement passé.

 

 

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.