Violence scolaire : des troupes d'élite pour faire face aux élèves

Clément Solym - 10.06.2009

Edition - Société - équipes - mobiles - intervention


Xavier Darcos l’avait promis à la suite des derniers incidents violents en milieu scolaire. Désormais, c’est fait. Au sein de chaque académie, une équipe mobile composée d’une cinquantaine de personnes sera prête à intervenir dans les établissements qui en feront la demande suite à des événements spécifiquement violents.

Dotée du pouvoir de fouille et placée alors sous l’autorité du chef d’établissement, elle pourra répondre à des missions d’intervention immédiate, de prévention mais aussi de dissuasion. Reste encore à recruter ces soldats du nouvel ordre éducatif.

Parallèlement, le ministre de l’Education nationale appelle les établissements à poursuivre leur diagnostic de sécurité. Une fois les informations parvenue au ministère, certains établissements bénéficieront de moyens particuliers pour lutter contre la violence.

Enfin, M. Darcos a tenu à faire un geste en faveur d’une meilleure formation du personnel enseignant et d’encadrement. Les formations à la tenue de classe, qui devraient depuis longtemps avoir une existence réelle dans la préparation à l’exercice de ce métier, vont être généralisées sur l’ensemble des académies après une expérimentation menée dans celle de Créteil.