Virginia Woolf éditrice du poète TS Eliot, avec difficulté

Nicolas Gary - 20.08.2013

Edition - Economie - TS Eliot - Virginia Woolf - The Waste Land


L'ouvrage aurait pu passer à la trappe, ayant été donné à une boutique Oxfam, cette association à but non lucratif qui recueille livres, DVD et autres. Mais The Waste Land, poème moderniste de 1922 paru chez des amis de TS Eliot, Hogarth Press vient d'être vendu à l'université de St Andrews, pour un montant de 4500 £. 

 

 

 

 

Les fameux amis du poète ne sont autres que Leonard et Virginia Woolf, et selon le professeur Robert Crawford, de l'université St Andrews, le texte serait la première édition mise en page par Virginia Woolf. Un véritable trésor de l'histoire littéraire britannique. 

 

Virginia Woolf aurait elle-même avoué qu'elle avait « des difficultés avec la typographie », en s'occupant du livre. Lydia Wilkinson, spécialiste des livres pour la maison d'enchères Bonhams, explique que la maison que Leonard et Virginia avaient fondée reposait sur « le sentiment qu'ils avaient la liberté d'imprimer ce qu'ils voulaient ».

 

C'est ainsi que 460 exemplaires du poème sont mis en vente. « Eliot faisait partie du cercle Bloomsbury - lui et Woolf étaient amis et contemporains. Woolf éprouvait des difficultés avec la typographie du fait de la manière dont Eliot aimait écrire, le rythme et les espaces utilisés dans ses poèmes, et elle avait du mal à obtenir une typo correcte », ajoute-t-elle.

 

Estimé entre 2 et 3000 £, l'ouvrage aura dépassé les attentes. Le livre est un poème de 433 vers, dans un style qui se rapproche de ce que Saint John Perse put écrire, avec Anabase, sorti en 1924, deux années plus tard.