medias

Vivendi signe l'acquisition d'Editis pour 900 millions €

Nicolas Gary - 15.11.2018

Edition - Economie - Vivendi Editis rachat - Grupo Planeta livres - édition lecture acquisition


Le Comité groupe a remis son avis, favorable, et désormais, plus rien n’empêche le rachat par Vivendi du groupe éditorial Editis. Le directeur général, Pierre Conte, a lâché l’information tant attendue depuis l’annonce des négociations exclusives, en juin dernier. 


Editis (Grupo Planeta) - Frankfurt Buchmesse 2015
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

« Une étape de plus aujourd’hui », indique le DG d’Editis. « Après l’avis favorable du Comité Groupe, reste la commission de la concurrence avant d’engager le projet ambitieux Vivendi où les synergies avec Grupo Planeta auront leur rôle. En attendant priorité aux ventes de fin d’année. »

 

Arnaud de Puyfontaine, CEO de Vivendi, l’a d’ailleurs annoncé sur son fil Twitter : en présence de Carlos Fernandez de Grupo Planeta et de Pierre Conte, un contrat d’achat d’actions, en vue de l’acquisition d’Editis a été signé. « Une autre étape majeure dans la construction d’un groupe réunissant médias, contenus et communications. »

 

 

Le rachat se fera sur une base de 900 millions €. 
 

Vivendi vient de présenter un chiffre d’affaires en bonne progression pour le 3e trimestre, avec une hausse de 5,6 %, soit 3,384 milliards €. Sur les neuf premiers mois de l’exercice 2018, le chiffre d’affaires de Vivendi s’élève à 9 847 millions d’euros, contre 8 669 millions d’euros à la même période de 2017, en hausse de 13,6 %. En 2017, Editis a généré un chiffre d’affaires d’environ 750 millions d’euros et un EBIT récurrent d’environ 60 millions d’euros. 

 

Dans son communiqué, Vivendi rappelle qu’en France, l’industrie du livre est le premier marché culturel en matière de revenus (6 milliards d’euros en 2017), devant le cinéma et la musique. L’acquisition d’Editis enrichira les capacités créatives de Vivendi pour développer de nouveaux projets éditoriaux et de nouveaux types de contenus (le livre audio par exemple, en croissance de 40 % par an), et pour déployer des franchises à l’international (sur le modèle de Paddington). 
 

 

Les deux groupes partagent un savoir-faire reconnu dans la gestion des droits de propriété intellectuelle et une même passion pour la créativité. Leurs métiers ont des structures semblables. Le fonctionnement des maisons d’édition se rapproche de celui des labels d’UMG, ce qui devrait faciliter l’intégration d’Editis au sein de Vivendi. 

L’acquisition d’Editis permettra à Vivendi d’ajouter une nouvelle brique à la construction d’un grand groupe industriel centré sur les médias, les contenus et la communication. 
 

L’avis favorable des instances représentatives du personnel (IRP) de Vivendi a été obtenu le 13 septembre 2018 et celui des IRP d’Editis le 8 novembre 2018. L’opération doit désormais faire l’objet d’une autorisation de l’Autorité de la concurrence française. La finalisation de l’acquisition est attendue fin 2018 ou début 2019. 

 

Editis compte une cinquantaine de maisons d’édition (Nathan, Bordas, Robert Laffont, Presses de la Cité, Julliard, XO, Plon, Perrin, Pocket, Belfond ou Le cherche midi) et de nombreux auteurs à succès (Marc Levy, Michel Bussi ou Raphaëlle Giordano). 




Commentaires
Une nouvelle brique ? Vous plaisantez ? Ils rachètent Vivendi Universal Publishing, en gros…
Un avis favorable mais pas unanime

3 contre et 1 abstention sur 18 votants
Quand on connaît la politique industrielle de Vivendi, on peut douter de la diversité littéraire à venir.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.