Au-delà de l’écriture, Vladimir Nabokov a dédié sa vie aux échecs

Julie Torterolo - 30.07.2015

Edition - Les maisons - Vladimir Nabokov - Echec - Problèmes


Comme beaucoup de grands génies de la littérature, Vladimir Nabokov avait plus d’une corde à son arc. Né en 1899 à Saint-Pétersbourg et mort en 1977 en Suisse, l’artiste était romancier, poète et critique littéraire. Mais la liste ne s’arrête pas là. Comme le souligne Openculture, Vladimir Nabokov était également un grand amateur du jeu d’échecs. Une discipline pour laquelle il a dessiné et élaboré des problèmes et tactiques, en plus de ses nombreuses œuvres littéraires.

 

Mate in 2, illustration du site chess.com 

 

Vladimir Nabokov n’a jamais souhaité arrêter ses passions sous couvert d’un manque de temps. Pour exemple, sa passion des papillons le poussa à devenir commissaire de lépidoptères au Musée de zoologie comparé de l’Université Havard. Et comme si cela ne suffisait pas, il est également l’auteur de nombreux écrits scientifiques reconnus en la matière. Alors, inutile d’arrêter sa deuxième passion depuis l’enfance, les échecs. Plus qu’un simple joueur, l’écrivain de Roi, dame, valet (Folio, 1975) se définissait comme un problémiste passionné. 

 

En 1970, il est invité à joindre l’équipe de composition américaine afin de créer des problèmes pour les compétitions internationales. « La pression sur l’esprit est formidable », écrivait-il dans ses mémoires, Autres rivages, « créer des problèmes de la sorte demande de la part du compositeur les mêmes vertus qui caractérisent tous les arts d’écritures : originalité, inventivité, concision, harmonie, complexité, et une splendide hypocrisie. »  

 

Vladimir Nabokov a composé près de 40 problèmes d’échecs au cours de sa vie, tel que le fameux Mate in 2 (pour les plus courageux, le problème est disponible sur chess.com). Dans Poèmes et Problèmes, publié en 1999 par Gallimard, l’auteur propose ainsi poèmes russes et anglais agrémentés de 18 compositions.

 

Illustration tirée du site Open Culture

 

Parti après la révolution d’octobre 1917 en Russie, l’écrivain explique ce nombre conséquent de créations dans Autres Rivages : « Au cours de mes vingt années d’exil, j’ai consacré énormément de temps à composer des problèmes d’échecs. [...] C’est un art magnifique, complexe et stérile ». 

 

Les échecs le suivait jusque dans ses romans. La Défense Louijine (Folio, 1974) par exemple, relate « l’histoire d’un joueur d’échecs écrasé par son propre génie ». Une passion qu’il a payé le prix fort, et qu’il décrivait tout de même comme une « hantise possessive » de son esprit. 


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : litterature...
Total pages : 405
Traducteur :
ISBN : 9782070384037

Autres Rivages (Autobiographie)

de Vladimir Nabokov

J'achète ce livre grand format à 9.50 €