Voici les plus belles couvertures de livres de l'édition australienne, en 2017

Antoine Oury - 30.05.2017

Edition - International - couvertures livres - belles couvertures livres - couvertures livres design 2017


Chaque année, Australian Book Designers Association, ABDA pour les plus intimes, sélectionne les plus belles œuvres de la profession. Car, si écrire des livres ne s'improvise pas, en réaliser les couvertures non plus : l'alchimie s'avère décisive pour séduire les lecteurs en libraire ou même sur Internet. En route pour le palmarès des Australian Book Design Awards 2017...

 

Red Herring (Jonathan Cullinane, HarperCollins), couverture de Darren Holt
Meilleure couverture pour un livre de fiction
 

The Museum of Modern Love (Heather Rose, A&U), couverture par Sandy Cull
Meilleure couverture pour une oeuvre littéraire
 

The Art of Reading (Damon Young, MUP), couverture par Mary Callahan
Meilleure couverture pour un livre de non-fiction
 

La série Wisdom Tree (Nick Earls, Inkerman & Blunt), couvertures par Sandy Cull
Meilleure couverture pour une série de livres (y compris des classiques)
 

Lots (Marc Martin, Viking), couverture par Bruno Herfst et Marc Martin
Meilleure couverture pour un livre illustré pour la jeunesse
 

Magrit (Lee Battersby, Walker), couverture par Amy Daoud
Meilleure couverture pour un roman pour la jeunesse
 

Girl in Pieces (Kathleen Glasgow, HarperCollins), couverture par Allison Colpoys
Meilleure couverture pour un livre Young Adult


La série Word by Word (Little Hare), couverture par Allison Colpoys
Meilleure couverture pour une série de livres pour la jeunesse ou Young Adult
 

Grown & Gathered (Matt and Lentil Pubrick, Plum), mis en page par Daniel New
Meilleure mise en page pour un livre totalement illustré à moins de 50 $
 

Some Posters from the NGV (NGV), mis en page par Stuart Geddes
Meilleure mise en page pour un livre totalement illustré à plus de 50 $
 

Florentine (Emiko Davies, Hardie Grant), mis en page par Allison Colpoys et Kasia Gadecki
Meilleure mise en page pour un livre de cuisine

Mais aussi :

Meilleure mise en page pour un ouvrage publié de manière indépendante
The Redacted History of the Institute of Contextualism (Studio Yeah), mis en page par Keith Walsh

Meilleure mise en page pour un livre de référence ou scolaire
The Australian National Dictionary (Bruce Moore et al, OUP), mis en page par Sue Dani

Meilleure mise en page pour un livre scolaire pour le niveau secondaire
The Invisible War: A Tale on Two Scales (Scale Free Network), mis en page par Jaye Carcary

Meilleure mise en page pour un livre scolaire du niveau supérieur
Basic Plumbing Services Skills (Cengage), mis en page par Chris Starr
Media & Society (Michael O’Shaughnessy, Jane Stadler & Sarah Casey, OUP), mis en page par Anthony Stephens

Jeune designer de l'année
Andy Warren pour 100 Australian Poems You Need to Know, Eat Well Now: And Your Body Will Thank You Later, The Complete Asian Cookbook and A Handbook for my Lover (tous publiés chez Hardie Grant Books).

Et enfin, les choix spéciaux du jury :

Livre de l'année
Florentine (Emiko Davies, Hardie Grant), mis en page par Allison Colpoys et Kasia Gadecki

Meilleure couverture de l'année
The Museum of Modern Love (Heather Rose, A&U), par Sandy Cull

Meilleure couverture de l'année pour un livre jeunesse ou Young Adult
Magrit (Lee Battersby, Walker), par Amy Daoud

(via ABDA)