Vol à l'étalage : 7500 € de caution pour 5 livres de bibliothèque

Clément Solym - 20.10.2008

Edition - Bibliothèques - vol - livres - bibliothèque


Elle passe les portiques de sécurité, qui rugissent, elle a cinq livres sur elle qu'elle tente de faire passer en douce... Sarah Sidabras habite dans le Montana, elle a 24 ans et la police l'a arrêté pour vol de livres dans la bibliothèque publique du quartier de Madison.

Mais Judy Dewey, directrice de l'établissement a l'oeil vif ! Cachant les livres sous son imperméable, et les retenant d'un bras, Sarah refuse de retirer sa veste quand Judy lui demande : elle a été blessée en Irak, son mari l'a frappée et elle a du mal à le bouger (authentique...). Mais en se rendant à sa voiture, soudain toutes les douleurs avaient disparu et ouvrir sa portière ne fut qu'un jeu d'enfant.

Elle avait arraché les codes-barres, que l'on a retrouvés dans la bibliothèque et Judy l'a contrainte à regagner la bibliothèque où les forces de police sont venues la prendre une heure plus tard.

Inculpée de cambriolage et de vol, sa liberté a été mise sous caution pour 10.000 $. Elle est toujours sous les verrous. « Nous ne voulons que les gens volent des livres dans notre bibliothèque », commente Judy. Mais la police a fait une autre découverte en enquête au domicile de Sarah, un refuge pour femmes. D'autres ouvrages venus d'autres établissements avaient été volés, ainsi que des vidéos.

Le crime organisé ne connaît donc aucune limite...