Vol avec effraction en bibliothèque : revendre les livres dans la rue...

Clément Solym - 23.12.2009

Edition - Bibliothèques - vol - effraction - bibliothèque


Peut-être qu'il ne disposait pas de carte de bibliothèque, mais en tout cas Erik William Griffin était très pressé d'obtenir des livres, lorsqu'il a surgi en fracassant une fenêtre de l'établissement de Sarasota, pour en dérober une douzaine...

Le tout pour une valeur estimée de 180 $ a dit la police...

Erik fait irruption dans la bibliothèque, déclenchant le système d'alarme et faisant surgir la police peut après... Pour défoncer la fenêtre, un cadenas, attaché au bout d'une corde et projeté...

Interpellé, Erik avouera qu'il comptait revendre les livres qu'il avait finalement réussi à dérober pour 3 $ l'unité. Des ouvrages qui valaient donc 180 $...


On ignore encore si le vol était pour lui ou du recel afin de se procurer autre chose... Mais dans tous les cas, les autorités pointent des conditions de vie actuelles qui sont telles que les gens parviennent à vendre n'importe quoi dans la rue, même des livres.

Erik risque la prison, ne pouvant payer l'amende.