Volé en 2005, un manuscrit du XVIe siècle est restitué par Rome à la Belgique

Camille Cado - 20.02.2019

Edition - International - livre religieux retrouvé - livre ancien volé - mystère livre Italie


La Bibliothèque centrale de l'Université de Mons, en Belgique, possède une grande collection de livres anciens. Un de ces ouvrages vient de réapparaître mystérieusement en Italie. L'ouvrage date du XVIe siècle et aurait été volé 14 ans auparavant. 
 
Livres anciens sur une étagère
(photo d'illustration, Frédéric Bisson, CC BY 2.0)
 

Un ouvrage précieux datant de 1552 vient de refaire son apparition à Rome. Selon les bases de données italiennes, ce livre religieux aurait été volé en 2005 en Belgique, et plus précisément à la Bibliothèque centrale de l'Université de Mons. 

La redécouverte de cet ouvrage serait la preuve qu'une partie des richesses exposées sur les marchés d'antiquités de Rome proviendrait de vols commis dans des pays voisins. 

Ce livre a en effet été retrouvé par les carabiniers spécialistes du patrimoine artistique, à Frosinone au sud de Rome, dans les caves d'un receleur spécialiste des ouvrages anciens et religieux. Son fonds de commerce était destiné aux marchés des antiquités de Rome. 

Autre étrangeté, alors que le cachet de la bibliothèque sur la première page du livre atteste ses origines, l'institution belge affirme n'avoir aucune information ou donnée à propos de l'ouvrage. « Il nous est impossible d'estimer la dernière fois qu'il a pu être dans notre bâtiment », explique Christine Gobeaux, responsable des livres anciens de la bibliothèque universitaire de Mons. « Malgré mes recherches, je n'ai rien retrouvé dans les registres à propos d'une quelconque sortie de ce livre. »
Si l'identité du voleur reste pour l'instant inconnue, les enquêteurs italiens ont remis l'ouvrage à l'ambassadeur de Belgique à Rome, Franck Carruet, lundi 18 février lors d'une cérémonie. Le Clarissima et Facillima au Quatuor facra Iefu Chrifti Evangelia a été retourné à Mons.

Le livre retrouvera donc enfin sa place sur les étagères de la bibliothèque : Une bonne nouvelle, estime Christine Gobeaux à la RTBF : « Cet ouvrage en latin a une valeur intellectuelle, car il ne va pas dans le sens de l'Église. Mais il a surtout une valeur patrimoniale puisqu'il provient de la bibliothèque de l'abbaye de Saint-Ghislain. » 
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.