Volumen en négociations exclusives avec Editis

Cécile Mazin - 30.03.2015

Edition - Economie - Interforum Editis - Volumen - diffusion-distribution


L'information transpirait depuis quelque temps déjà : les négociations entre le groupe La Martinière et Editis, autour de la cession de l'activité de diffusion-distribution, Volumen, étaient devenues un secret de polichinelle. Cependant, dans un message du PDG, Hervé de la Martinière, nous apprenons que les échanges ont viré à l'exclusivité. 

 

 

Hervé de la Martinière 

 

 

Dans le Landerneau germanopratin, on se posait la question : pourquoi la vente de Volumen à Editis n'avait-elle pas encore eu lieu ? Pour certains, le décès du propriétaire d'Editis, José Manuel Lara (Grupo Planeta), aurait occasionné une suspension des négociations. Pour d'autres, les enjeux financiers étaient importants. 

 

L'idée d'un rapprochement des deux sociétés conduirait immanquablement à la constitution d'une entité nouvelle. Cette dernière réunirait Interforum, l'activité de diffusion-distribution d'Editis, avec Volumen.

 

« Dans un contexte économique exigeant, les groupes d'édition la Martinière et Editis entament une négociation exclusive, en vue d'un rapprochement de leurs activités de diffusion et de distribution », indique la société de Hervé de la Martinière.

 

Et de pointer que, depuis plusieurs années, « des passerelles se sont créées entre les deux groupes, pour la diffusion et distribution, entre autres dans les supermarchés. C'est donc logiquement que ces deux acteurs se retrouvent pour réfléchir à réunir leurs filiales », autrement dit Interforum et Volumen, associé à LogLibris, une ancienne coentreprise mise en place avec l'ex groupe Direct Groupe France, pour les librairies Chapitre.

 

Lles deux sociétés ont déjà, par le passé, tissé des liens : début décembre 2007, un accord de partenariat commercial permet à Interforum de distribuer les ouvrages de Volumen dans le réseau des supermarchés. « Cet accord donne à Interforum une nouvelle occasion d'affirmer aujourd'hui son positionnement dans le métier de la distribution en France, notamment dans l'activité vers le 2e niveau », assurait alors Alain Kouck, PDG d'Editis – à l'époque où le groupe appartenait encore à 100 % au fonds d'investissement Wendel. En avril 2008, Editis était vendu au groupe espagnol Planeta, pour la somme de 1,026 milliards €. 

 

La décision d'entamer des négociations exclusives n'assure cependant pas qu'un accord sera trouvé entre les deux parties. Le PDG évoque toutefois bien cette idée de regroupement, qui conduirait à la création d'une entité forte pour consolider l'activité du groupe La Martinière.

 

Et ce projet de rapprochement des deux structures assurerait alors « la constitution d'un pôle de diffusion distribution renforcé afin de répondre aux enjeux du marché du livre de demain ». L'une des grandes questions restera de savoir ce qu'il adviendra de la diffusion numérique : La Martinière Seuil s'est engagé avec Eden Livres, aux côtés de Flammarion et Gallimard. Tandis que Interforum a développé ses propres outils, pour l'ebook...