Waterstone's vend de nouveau les titres Hachette

Clément Solym - 23.11.2010

Edition - Economie - Apple - contrat - agence


L'empire du contrat d'agence s'étend petit à petit. Après Amazon, c'est au tour de Waterstone de lâcher prise face à Hachette et Apple.

Pour la petite histoire, Hachette et Apple ont lancé il y a deux mois le contrat d'agence. Un accord entre l'éditeur et le distributeur, selon lequel le prix de l'ebook serait fixé par l'éditeur, dans une fourchette établie conjointement.

Une bouée de sauvetage pour les éditeurs, alors menacés de disparition sur le marché du livre numérique, par des distributeurs adeptes du discount.


La nouvelle avait fait grand bruit, et de nombreux éditeurs étaient entrés en résistance, Amazon en tête. Suivi par W.H Smith, Waterstone...Les marchands de livres online avaient décidé d'enlever tous les livres édités par Hachette de leurs points de vente, purement et simplement.

Ils ont fini par plier un à un, toujours Amazon en tête. Et alors que W.H.Smith a commencé à vendre les livres Hachette et Penguin au prix d'agence la semaine dernière, le dernier des mohicans, Waterstone, s'est aussi rendu.

Le distributeur anglais a finalement remis les ebooks Hachette sur ses étagères virtuelles, et au prix d'agence s'il vous plait. Ce geste sous-entend que Waterstone est maintenant sous contrat d'agence avec Hachette mais aussi HarperCollins. Waterstone a donc aligné ses prix avec ceux pratiqués par les guerrières au sein coupé.

Ni Hachette, ni Waterstone n'ont voulu commenter cette information.